Ostéoporose : le traitement post-ménopausique

Ostéoporose : le traitement post-ménopausique©iStock

L’ostéoporose désigne le processus qui conduit naturellement au vieillissement des os. Mais chez certaines personnes, la densité osseuse subit de telles pertes que le risque de fracture devient majeur.

Publicité
Publicité

Ostéoporose et ménopause, quel lien ?

Il faut savoir que les femmes de plus de 60 ans présentent plus de risques d’être atteintes d’ostéoporose avancée que les autres. La faute en incombe aux importantes fluctuations hormonales subies à cette période particulière de la vie. En effet, le renouvellement des tissus osseux abîmés par des tissus sains dépend très largement des… hormones ! Or, on sait bien que plus la femme prend de l’âge, moins sa production hormonale est efficiente, ce qui est également le cas chez l’homme mais dans une moindre mesure. C’est la raison pour laquelle les femmes ménopausées bénéficient d’une surveillance médicale accrue et peuvent, dans certains cas, faire l’objet d’une prise en charge spécifique.

Publicité

Ostéoporose : quels traitements ?

Le traitement de l’ostéoporose post-ménopausique s’articule autour de deux axes : réduire le processus de résorption des os et stimuler le renouvellement osseux. En outre, une supplémentation en vitamine D et en calcium peut s’avérer nécessaire. Dans certains cas, un traitement substitutif de la ménopause peut être envisagé chez les femmes présentant des symptômes ménopausiques importants ou si les traitements de première intention ne montrent pas de résultats satisfaisants. Parallèlement, des mesures hygiénico-diététiques doivent être mises en œuvre au travers, notamment, d’une alimentation équilibrée et de la pratique d’une activité physique régulière.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité