Fracture du poignet : un symptôme d'ostéoporose chez la femme ménopausée

Fracture du poignet : un symptôme d'ostéoporose chez la femme ménopausée©iStock

L’ostéoporose entraîne une fragilisation progressive des os. Les symptômes d’ostéoporose sont souvent longs à apparaître : bien souvent, c’est une fracture du poignet survenant dans des conditions "anormales" qui tire la sonnette d’alarme chez la femme ménopausée…

Publicité
Publicité

Ménopause : un facteur de risque d’ostéoporose ?

La densité et la solidité osseuse peuvent commencer à diminuer lentement dès 35-40 ans. Ce phénomène tout à fait naturel s’aggrave parfois sous l’influence de divers facteurs : on parle alors d’ostéoporose, une véritable maladie favorisant l’apparition de diverses fractures. Les modifications hormonales de la ménopause, en particulier la chute du taux d’œstrogènes, ont tendance à accélérer la perte de la masse osseuse. Les risques d’ostéoporose sont encore plus élevés en cas de ménopause précoce (avant 45 ans).

Publicité

Fracture du poignet : quand doit-elle faire penser à l’ostéoporose ?

Classiquement, le premier symptôme d’ostéoporose est une fracture du poignet "inexplicable" : à comprendre que l’os s’est cassé suite à un choc minime ou à une toute petite chute… En général, ce type de fracture se manifeste après 50 ans chez les personnes présentant un facteur de risque d’ostéoporose. Face à ce type de fracture du poignet chez une femme ménopausée, le médecin prescrit généralement des examens pour diagnostiquer l’ostéoporose, comme une densitométrie osseuse (examen radiologique évaluant la densité osseuse). Au besoin, un traitement peut être mis en place, comme un traitement hormonal substitutif de la ménopause et une supplémentation en calcium et en vitamine D.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité