Fracture du col du fémur : la durée de l'hospitalisation

Fracture du col du fémur : la durée de l'hospitalisation©iStock

La fracture du col du fémur est une des complications majeures de l’ostéoporose dont souffrent de nombreuses femmes ménopausées. Le traitement de l’ostéoporose est donc un enjeu essentiel, d’autant qu’en cas de fracture du col du fémur, seul un tiers des personnes hospitalisées s’en sortent indemnes (un autre tiers reste hospitalisé au long cours tandis que le dernier tiers décède). Mais quelle est, en temps normal, la durée d’hospitalisation suite à une fracture du col du fémur ?

Publicité
Publicité

Prévention des fractures du col du fémur

La prévention des fractures du col du fémur repose sur la prise en compte d’un ensemble de facteurs incluant l’ostéodensitométrie et des éléments tels que les antécédents de fractures dans la famille, l’âge, l’état de santé général, etc. Chez les femmes ménopausées qui présentent déjà une fracture, il faut savoir que le risque de fracture périphérique est plus élevé avec l’âge et avec l’association de facteurs de risques tels que le nombre de fractures vertébrales et leur importance, la présence d’antécédents de fractures périphériques, la diminution de la densité osseuse fémorale et le risque de chute. Par ailleurs, l’incidence des fractures du col du fémur augmente de façon exponentielle à partir de 70 ans.

Publicité

Traitement d’une fracture du col du fémur

La fracture du col du fémur constitue une urgence chirurgicale. Les deux interventions possibles sont la pose de vis ou de plaques destinées à immobiliser l’os fracturé (principalement chez les personnes jeunes ou en cas de fracture peu déplacée) ou la pose d’une prothèse (essentiellement chez les personnes âgées). Il peut s’agir d’une prothèse totale de hanche en cas de fracture déplacée et de coxarthrose, d’une prothèse partielle dans laquelle sont remplacés la tête et le col du fémur ainsi que la zone dans laquelle la tête s’articule au niveau du bassin, ou d’une prothèse cervico-céphalique destinée à remplacer uniquement la tête et le col du fémur.

Le temps d’hospitalisation suite à une fracture du col du fémur

La principale complication suite à la pose d’une prothèse est la luxation. Il est donc essentiel de laisser suffisamment de temps pour éviter la séparation des deux parties de la prothèse. La consolidation complète de l’os s’effectue en 3 à 6 mois, mais la conduite automobile est possible après environ 6 semaines. L’hospitalisation proprement dite est de 8 jours, et le patient peut par la suite soit regagner son domicile, soit aller en centre de rééducation. Une rééducation de 1 à 2 mois est nécessaire pour retrouver une marche normale, entretenir la mobilité articulaire et remuscler les fessiers.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité