Santé sexuelle : avoir un orgasme quand on souffre de dyspareunie

Les dyspareunies (douleurs ressenties lors de rapports sexuels), quelle que soit leur origine, peuvent sérieusement compromettre la montée de l'orgasme. Pourtant, la souffrance n'est pas une fatalité : voici quelques conseils pour une vie sexuelle épanouie.

Publicité
Publicité

5908887-inline-500x333.jpg© Istock

Comprendre l'origine de la douleur

Publicité

Pour combattre la souffrance, il faut en comprendre les causes. Dyspareunie, vaginisme, que l'origine du trouble sexuel soit physiologique, psychologique ou les deux, une visite chez votre médecin s'impose. Un examen complet de l'appareil génital pourra montrer des causes physiques de douleurs. Il est important que vous vous sentiez en confiance avec votre médecin et que vous puissiez parler de votre sexualité avec lui : la parole, libératrice, peut parfois aider à dédramatiser, voire à débloquer des situations vous empêchant d'atteindre l'orgasme.

Jouir malgré la douleur

L’orgasme n'est possible que dans le lâcher-prise et la détente. Même si cela paraît plus facile à dire qu'à faire, il est important que vous puissiez aborder les prémices de la sexualité sans appréhension. Et ne vous mettez pas la pression ! L'orgasme n'est pas une fin en soi, si vous ne l'atteignez pas cette fois-ci, ce sera pour la prochaine fois ! Profitez de la proximité avec votre partenaire, de l'atmosphère intime, des caresses sensuelles, prenez votre temps... Explorez votre sexualité, vos sensations : la masturbation peut vous aider à mieux comprendre votre corps, à apprivoiser la douleur pour la dépasser et atteindre l'orgasme.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité