Epinards : des aliments vraiment riches en fer ?

Publicité

Qui pourrait douter, en se remémorant les dessins animés mettant en scène Popeye en train d’avaler des épinards à même la boîte, que ces aliments ne sont pas riches en fer ? Mais en êtes-vous bien sûr ? Car les idées reçues, en matière de nutrition, ont parfois la vie dure… 

Publicité

Epinards© Fotolia

Les épinards contiennent-ils beaucoup de fer ?

Avec une quantité de 2,7 mg de fer pour 100 g d’épinards frais, force est de constater que Popeye n’avait sans doute pas raison de se gaver d’épinards pour sauver Olive… À sa décharge, il a simplement cru les résultats d’un biochimiste allemand qui se serait trompé d’une virgule dans la recension de ses études. Et voilà comment une erreur se propage pendant des décennies jusqu’à devenir une vérité incontestée !

Publicité
Alors quels sont les aliments réellement riches en fer ?

Les femmes ont souvent des besoins en fer supérieurs à ceux des hommes, notamment pendant la grossesse – d’ailleurs, l’apport en fer uniquement alimentaire pendant la grossesse ne suffit pas, ce qui explique que les médecins prescrivent du fer pendant cette période-là. Une femme adulte doit ingérer environ 16 mg de fer par jour, un homme 9 mg. Mais où trouver ce fer dans notre alimentation ? En termes de nutrition, les aliments les plus riches en fer sont la palourde (28 mg pour 100 g) le boudin noir (22,8 mg), le chocolat noir (comportant au minimum 40 % de cacao ; 17,1 mg), les bigorneaux (10,2 mg), les germes de blé (8,6 mg), ou encore les huîtres et les lentilles. En outre, sachez que le fer d’origine végétale est moins bien absorbé par le corps que le fer d’origine animale : Popeye avait donc tout faux, il aurait dû manger des palourdes !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité