Herpès génital : ça démange ?

Publicité

L'herpès génital est transmis par voies sexuelles et est extrêmement contagieux. C'est une infection sexuellement transmissible qui apparaît au niveau des organes sexuels de façon chronique. Les signes cliniques de l'herpès génital sont assez nombreux et peuvent comprendre des démangeaisons.

Publicité

© Fotolia

Les signes cliniques de l'herpès génital

Une fois transmis, l'herpès génital peut passer inaperçu pendant longtemps, sans aucun signe clinique apparent. A ce moment, le virus est en phase dormante et n'a aucune manifestation. Mais il finit toujours par être visible. Tout comme l'herpès labial, ou bouton de fièvre, l'herpès génital est caractérisé par des vésicules (cloques) sur le sexe. Chez la femme, l'herpès génital se situe sur les lèvres et la paroi vaginale, chez l'homme, sur le gland. D'autres signes cliniques sont fréquents en cas d'herpès, comme des brûlures ou des démangeaisons. Ces signes sont liés au pic de la crise. Quand les vésicules disparaissent, les signes cliniques le font également.

Publicité
Apaiser les démangeaisons de l'herpès génital

Il n'est pas possible de guérir de l'herpès génital. Il existe cependant des traitements pour apaiser les symptômes, notamment les démangeaisons. Le froid apaise très bien les démangeaisons. Il suffit d'appliquer une poche de glace sur la région concernée ou de projeter un jet d'eau froide pour se sentir soulagé. L'huile essentielle d'arbre à thé est également très efficace contre l'herpès génital. On en applique une goutte en massage doux sur les plaies pour soulager des démangeaisons et accélérer la cicatrisation.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité