Fracture du pénis : une urgence ?

Publicité

Rare, la fracture du pénis relève davantage d'une rupture de différentes structures péniennes puisque le pénis n'est pas constitué d'os. Mais dans tous les cas, cette atteinte engendre une intense douleur qui doit faire l'objet d'une prise en charge médicale immédiate.

Publicité

© anna bizon,gpoint studio

Fracture du pénis, à quoi est-elle due ?

La majorité des fractures péniennes surviennent au cours d'un rapport sexuel. En érection, les corps caverneux de la verge se remplissent progressivement de sang. Lorsqu'elle est soumise à une flexion trop importante, l'albuginée – enveloppe qui entoure le pénis – se déchire et les corps caverneux se rompent. Une hémorragie se forme sous la peau, provoquant un hématome très douloureux. La rupture est souvent associée à un claquement distinctement audible ainsi qu'à un œdème immédiat.

Publicité
Fracture du pénis, que faire ?

De nombreux hommes victimes de cet accident hésitent à consulter un médecin. Pourtant, la prise en charge précoce de la fracture du pénis est indispensable pour prévenir tous risques de séquelles. En effet, un traitement trop tardif peut, à terme, entraîner des troubles de l'érection ou une déformation définitive du pénis. Lorsque la déchirure est superficielle, l'administration d'anti-inflammatoires peut s'avérer suffisante. Mais en cas de rupture de l'albuginée, une intervention chirurgicale est inévitable pour pouvoir réparer la déchirure. Pendant les deux mois suivant l'opération, le patient ne devra plus avoir d'érection. Pour cela, il devra suivre un traitement médicamenteux pour bloquer chimiquement le mécanisme érectile.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité