Démangeaisons intimes chez l'homme : une mycose ?

Publicité

La mycose n'est pas une infection génitale exclusivement féminine. Elle peut également concerner les hommes et générer d'importantes démangeaisons intimes. Comment les reconnaître ? De quel traitement bénéficie-t-elle ? Eléments de réponse.

Publicité

© Fotolia

Les démangeaisons, seul symptôme de la mycose chez l'homme ?

Provoquée par un champignon du genre Candida,la mycose génitale chez l'homme se caractérise principalement par une inflammation du gland, également appelée balanite. Naturellement présent sous une forme inoffensive dans les muqueuses génitales masculines, ce champignon peut devenir pathogène sous l'action de différents facteurs environnementaux. Dans ce cas-là, l'infection se manifeste par des démangeaisons au niveau du gland, l'apparition de petites vésicules et/ou de plaques rougeâtres ainsi que d'un œdème de l'anneau préputial. En l'absence de traitement, l'inflammation peut se développer jusqu'au scrotum.

Publicité
Comment soulager les démangeaisons intimes ?

Bien qu'elle soit rare, la mycose chez l'homme nécessite une prise en charge médicale afin d'en déterminer l'origine. En effet, ce type d'infection des parties intimes tend à récidiver relativement fréquemment. Dans la majorité des cas, un traitement antifongique local est préconisé tandis qu'une prise médicamenteuse par voie orale peut être privilégiée en cas de récidives. Lorsque la mycose est consécutive à un rapport sexuel, le partenaire devra également suivre un traitement de manière à éviter les contaminations ultérieures. Des mesures d'hygiène doivent également être respectées à l'image d'une utilisation de produits de toilette intime doux (pH neutre).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité