Démangeaisons intimes chez la femme : une maladie en cause ?

Publicité

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les démangeaisons intimes sont très pénibles à vivre ! Heureusement, les causes en sont souvent faciles à soigner : parmi elles, on trouve surtout des réactions allergiques et diverses maladies habituellement bénignes. 

Publicité

© Fotolia

Démangeaisons intimes après/pendant les règles

Si vous souffrez de démangeaisons intimes (prurit vulvaire) pendant quelques jours après ou pendant vos menstruations, il s'agit probablement d'une réaction allergique : votre peau ne supporte pas l'un des composants de vos serviettes hygiéniques, tampons ou protège-slips… Dans un premier temps, vous pouvez essayer de changer de marque, mais si rien n'y fait, pensez aussi aux serviettes en tissus lavables, nettement plus faciles à supporter pour les peaux sensibles.

Publicité
Démangeaisons intimes associées à des pertes odorantes

Bien souvent, des démangeaisons intimes accompagnées de pertes odorantes révèlent la présence d'une mycose vaginale (infection parasitaire par un champignon microscopique) : consultez votre pharmacien ou votre médecin pour obtenir un traitement antifongique. À noter que cette infection est favorisée par les bouleversements hormonaux de la grossesse : ce n'est généralement pas dangereux pour le bébé, mais si la mycose est mal soignée, il pourrait être contaminé à la naissance.

Démangeaisons intimes : autres maladies courantes

Saviez-vous que la vulve pouvait être touchée par le psoriasis et l'eczéma ? Pensez-y si vos démangeaisons s'accompagnent de l'apparition de plaques rouges… Après 65 ans, des plaques pigmentées peuvent aussi être le signe d'un lichen scléreux. Autre option possible : une vulvodynie. Les démangeaisons intimes s'accompagnent alors de picotements et de douleurs d'origine inconnue… Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un médecin pour obtenir un traitement adapté.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité