Démangeaison : un symptôme d'herpès génital ?

Publicité

L'herpès génital appartient aux Infections Sexuellement Transmissibles (ISF). Caractérisée par l’apparition de petits bouquets vésiculaires au niveau de l'appareil génital, cette affection chronique est principalement causée par le virus herpès simplex de type 2 (VHS-2). Comment se manifeste-t-il ? Comment est-il traité ?

Publicité

© Istock

Herpès génital : les symptômes

Tout comme l'herpès buccal, cette forme d'herpès se manifeste ponctuellement lorsque la charge virale se multiplie. De nombreux facteurs extérieurs, à l'image du stress, de la fatigue ou de la pollution, peuvent entraîner une réactivation. Dans la majorité des cas, celle-ci se traduit par l'apparition de petites vésicules. Emplies d'un liquide translucide, celles-ci génèrent des démangeaisons caractéristiques auxquelles peuvent être associées des sensations de brûlures, des picotements, des douleurs ou des pertes vaginales excessives chez la femme.

Publicité
Herpès génital : les traitements

S'il n'existe pas de traitement curatif de l'herpès génital, les médecins disposent néanmoins d'un arsenal thérapeutique relativement large pour traiter les différents symptômes de cette maladie génitale. Les médicaments antiviraux constituent le traitement de référence en la matière. Ces derniers peuvent être utilisés soit pour traiter une crise herpétique aiguë, soit en traitement de fond pour réduire la fréquence d'activation de la charge virale. En cas de douleurs intenses, l'administration de substances antalgiques adaptées peut y être associée, tandis que des mesures d'hygiène intime particulières devront être adoptées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité