Bouffées de chaleur chez l'homme : un signe d'andropause ?

Bouffées de chaleur chez l'homme : un signe d'andropause ?

Tout le monde connaît ce symptôme : les bouffées de chaleur chez les femmes sont souvent liées à la ménopause. Passé 45 ans, ce bouleversement brutal des hormones existe aussi chez l'homme de façon beaucoup plus progressive : le taux de testostérone diminue. Les bouffées de chaleur chez un homme seraient-elles le signe de l'andropause ?

Publicité
Publicité

Andropause : des bouffées de chaleur chez un homme

Chaleur, rougeur, sueurs, voire frissons : les bouffées de chaleur touchent préférentiellement le cou, le visage et le torse. Souvent nocturnes, elles sont un des premiers signes de l'andropause. Les quelques hommes chahutés par ces variations hormonales présentent d'autres symptômes : irritabilité, baisse de la libido et troubles de l'érection, ostéoporose et perte de masse musculaire, fatigue... Attention cependant à ne pas écarter d'autres maladies dont les bouffées de chaleur sont aussi un symptôme.

Publicité

Bouffées de chaleur chez l'homme : les autres causes

Les troubles psychiques tels que l'angoisse, l'anxiété ou le stress, l'hyperthyroïdie, la mastocytose, le phéochromocytome ou les tumeurs carcinoïdes sont autant de maladies qui peuvent aussi provoquer des bouffées de chaleur chez l'homme. Certains médicaments ont aussi comme effet indésirable de provoquer un flush. En tous points équivalents à des bouffées de chaleur, le visage, le cou et le torse peuvent rougir et chauffer. Ce type de réaction peut aussi s'observer après des repas copieux ou la prise d'alcool.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité