Publicité
Publicité

Question : Suite à un traitement antibiotique (pour cause d’angine) durant plusieurs mois il y a 5 ans, je fais des mycoses chroniques. En effet, presque chaque mois je souffre de mycoses vaginales ce qui est à la fois désagréable et fatiguant à la longue. Ces mycoses à répétitions se déclarent souvent juste avant mes règles, à l’arrêt de la pilule, ou en période de stress.
Je suis suivie par un gynécologue et régulièrement traitée par divers médicaments antimycosiques : Gynopévaryl LP, Lomexin, Géliofil... de plus j’utilise des savons spéciaux. Mais rien n’y fait... Un peu découragée par ce problème régulier, j’aimerais savoir s’il existe d’autres traitements adaptés ou obtenir des conseils pour diminuer les désagréments de ce problème.

Réponse : La survenue de mycoses vulvo-vaginales à répétition impose plusieurs attitudes. Tout d’abord la réalisation d’un prélèvement vaginal avec antibiogramme à la recherche de germes qui pourraient être résistants et pour lesquels un traitement différent pourrait être débuté. Ensuite le traitement simultané du ou des partenaires peut s’avérer nécessaire. Des facteurs favorisants sont ensuite à rechercher : la contraception orale, la prise d’antibiotiques dans les jours précédents, le stress, les voyages avec les changements importants de température ou de climat, la piscine, la plage, le sauna et les milieux humides et chauds, la survenue d’un diabète, l’existence d’un foyer microbien, digestif le plus souvent, la constipation. Une fois l’ensemble de ces causes recherchées, il arrive que ces mycoses persistent ; plusieurs solutions sont alors proposées parmi lesquelles une aide psychologique et surtout l’instauration d’un traitement "préventif" régulier avant ou après les règles en attendant la disparition progressive et fréquente de ces mycoses récidivantes. Il s’agit d’un problèmes bénin mais parfois très difficile à traiter, source d’inquiétude, de gêne majeure dans la vie quotidienne et sexuelle que le temps arrive à réduire le plus souvent. Il est aussi proposé un traitement local qui permet de restituer une muqueuse vulvo-vaginale de bonne qualité qui assurera une meilleure défense de l’organisme contre ces infections.

Dr Philippe Landowski - Mise à jour : janvier 2001

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité