Mycose vulvaire : l'huile de coco pour calmer les démangeaisons

Publicité
Généralement bénigne, la mycose vulvaire n'en est pas moins désagréable... Pour soulager les démangeaisons de la vulve, pensez à l'huile de coco : ses nombreuses vertus médicinales en font un parfait remède dans ce type d'infection.
Publicité

5495196-inline-500x333.jpg© Istock

Huile de coco : pourquoi combat-elle la mycose vulvaire ?

Grâce à plusieurs de ses constituants, notamment les vitamines E, K et l'acide laurique, l'huile de coco, ou huile de noix de coco, nourrit, hydrate et apaise les peaux irritées. Elle a également une action anti-inflammatoire… Elle permet ainsi de calmer les démangeaisons de la vulve en cas de mycose vulvaire mais pas seulement : elle est également couramment utilisée pour soigner l’eczéma par exemple. De plus, l'huile de coco a d'intéressantes propriétés antifongiques. Autrement dit, elle ne soulage pas seulement les démangeaisons : elle combat aussi les levures responsables de la mycose vulvaire !

Publicité
Comment l'utiliser contre la mycose vulvaire ?

Pour soulager le plus efficacement possible les démangeaisons de la vulve, privilégiez une huile de coco vierge, extraite à première pression à froid. Vous pouvez en trouver assez facilement dans les magasins bios ou au rayon des huiles végétales d'un supermarché. Il est recommandé de laver et sécher délicatement la zone à traiter avant d'appliquer un peu d'huile de coco dessus. Au choix, vous pouvez l'appliquer directement avec vos mains bien propres ou du coton stérile. Vous pouvez le faire deux à trois fois par jour jusqu'à guérison de la mycose vulvaire. Conseil : en cas de symptômes intenses, de forte fièvre ou de mycose persistante, consultez un médecin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité