Mycose de la vulve : 3 symptômes caractéristiques

Mycose de la vulve : 3 symptômes caractéristiques©iStock

La mycose chez la femme est souvent due à la prolifération anormale d'un champignon microscopique : le Candida albicans. Plus la mycose vulvaire est soignée rapidement, moins elle a de risques de récidiver. Identifiez-la au plus vite grâce à ses trois grands symptômes caractéristiques.

Publicité

1er symptôme de mycose vulvaire : une inflammation de la vulve

En cas de mycose vulvaire ou vulvo-vaginale, la vulve est généralement très rouge et gonflée. Cette inflammation provoque aussi des picotements ou des démangeaisons intimes, voire une véritable sensation de brûlure au niveau de la vulve.

Publicité

2e symptôme de mycose vulvaire : des douleurs à la miction

L'urine est très acide : son contact avec la peau irritée de la vulve peut entraîner des douleurs très vives, donnant une sensation de brûlure. La miction en devient très compliquée… À noter : les frottements dus aux rapports sexuels peuvent aussi déclencher des douleurs vulvaires, rendant la relation sexuelle totalement impossible dans certains cas.

3e symptôme de mycose vulvaire : des pertes anormales

Une mycose vulvo-vaginale due au Candida albicans entraîne des pertes anormales, très abondantes et de couleur blanche, dont l'aspect rappelle celui du lait caillé. Elles ont également une odeur désagréable… Face à ces symptômes, n'hésitez pas à consulter. Le traitement de la mycose vulvaire repose sur des médicaments antifongiques. Selon les cas, il peut s'agir de comprimés à prendre par voie orale, d'ovules vaginaux ou de crème à appliquer localement.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité