MST : quand faire le dépistage du VIH ?

MST : quand faire le dépistage du VIH ?©iStock

Un préservatif qui craque ? Une soirée trop arrosée entraînant un rapport sexuel non protégé ? Une nouvelle histoire d'amour ? Personne n'est à l'abri des MST (maladies sexuellement transmissibles). Quand et comment se protéger, protéger les autres et se soigner ? Petit tour d'horizon des moyens de dépistage des MST.

Publicité
Publicité

Virus du VIH : une MST encore bien présente

Avec les nouvelles thérapies toujours plus efficaces, le virus du VIH ne semble plus une menace pour certains. Pourtant en 2015, près de 6 000 personnes ont découvert leur séropositivité en France. Le dépistage reste donc la meilleure solution pour vous protéger et protéger vos partenaires. Il existe en pharmacie des autotests en vente libre. Faciles d'utilisation, ils sont tout à fait fiables. Vous pouvez aussi vous faire dépister de manière anonyme par une simple prise de sang dans les services des maladies infectieuses des hôpitaux ou dans les locaux des associations de lutte contre le VIH.

Publicité

Symptômes des MST

Les MST sont souvent asymptomatiques, ce qui ne facilite pas leur prise en charge. Toutefois, si vous ressentez une gêne, des brûlures, des démangeaisons dans la sphère génitale, anale ou buccale suite à des rapports sexuels non protégés, consultez au plus vite un médecin. Tout écoulement vaginal, pénien ou anal anormal devrait aussi vous alerter.

Prévenir plutôt que guérir

Le préservatif masculin ou féminin reste le meilleur moyen de se protéger contre les MST. Utilisez-le lors de tout rapport sexuel qu'il soit génital, anal ou bucco-génital. Avant d'utiliser tout autre contraceptif, faites-vous dépister avec votre partenaire pour toutes les MST.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité