Comment savoir si on a une infection sexuellement transmissible ?

Comment savoir si on a une infection sexuellement transmissible ?©iStock

Les infections sexuellement transmissibles constituent un des plus grands dangers pour la santé sexuelle. L'utilisation de préservatifs pendant les rapports sexuels est la meilleure façon de les prévenir. Des premiers signes cliniques aux examens médicaux, découvrez comment dépister une IST afin de mettre en place un traitement adapté le plus rapidement possible.

Publicité

Symptômes des infections sexuellement transmissibles

Chez l'homme, une IST se manifeste d'abord par l'apparition de petits boutons sur ou autour du pénis, sur les testicules ou dans la région anale. Les lésions ressemblent à des verrues ou à des plaies qui ne cicatrisent pas (ulcérations). Elles s'accompagnent de démangeaisons, quelquefois d'une sensation de brûlure pendant la miction. Une douleur au niveau du gland est parfois rapportée. Chez les femmes, s'ajoutent des pertes vaginales et des irritations vulvo-vaginales.

Publicité

Comment dépister une IST ?

En cas de suspicion, consultez votre médecin traitant, un dermatologue ou votre gynécologue. Le dépistage repose sur l'observation clinique et les analyses sanguines. La prise de sang permet de confirmer l'existence d'une IST et de déterminer l'infection à l'origine des lésions (syphilis, hépatite B, VIH…). Un prélèvement d'urine ou vaginal peut être indiqué. Si le diagnostic est confirmé, votre/vos partenaire(s) sexuel(s) devra/devront également se faire dépister. Maintenez des rapports sexuels protégés pendant toute la durée du traitement afin d'éviter la contagion.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité