Mousse d'Irlande

Mousse d'Irlande©Fotolia

Nom latin: 

Chondrus crispus

Nom(s) vulgaire(s): 

Mousse perlée, goémon blanc, lichen blanc, carragheen.

Famille: 

Gigartinacées

Période de récolte: 

Mai à octobre.

Mousse d'Irlande : Propriétés

La mousse d’Irlande est une algue utilisée principalement pour son action expectorante (elle dégage les voies respiratoires) et émolliente (elle détend et adoucit la peau). On l’emploie pour prendre en charge les troubles digestifs (diarrhées, constipation), les affections respiratoires (toux, gastrites, bronchites) et les hémorroïdes. Ses bienfaits thérapeutiques se doivent essentiellement à la présence de carraghénane. Ce principe actif facilite la formation de gels capables de se ramollir en contact avec la chaleur et de récupérer leurs propriétés en refroidissant (gels thermoréversibles). La mousse d’Irlande est aussi riche en vitamines (A, B, C, E), en protéines, en minéraux et en oligo-éléments.

Publicité

Mousse d'Irlande : Histoire

L’aspect de la mousse d’Irlande est à l’origine de son nom latin : chondrus (« cartilage ») et crispus(« frisé »). Aliment fréquemment consommé dans les pays d’Extrême-Orient, cette algue est surtout apparue sur les tables françaises en période de pénurie alimentaire.

La mousse d’Irlande peut être récoltée à la main, au râteau ou cultivée dans des bacs. Le carraghénane est utilisé en tant qu’additif dans l’industrie alimentaire.

Mousse d'Irlande : Comment la reconnaître?

La mousse d’Irlande est une petite algue marine qui évolue sur les côtes de l’océan Atlantique, de Norvège en Espagne. Elle est aussi présente au large de l’Amérique du Nord, sur la côte Est des Etats-Unis et du Canada. Elle habite également les eaux de la Manche, de la mer du Nord et, plus rarement, celles de la mer Baltique. On la trouve juste sous les eaux, à moins de 10 mètres de profondeur. Elle mesure entre 10 et 15 cm de long et possède de petites ramifications qui lui donnent la forme d’un éventail. Cette algue, qui se fixe aux rochers, se distingue surtout par sa belle couleur rouge, pourpre, brune ou verte. Le thalle, en séchant, devient gris.

Mousse d'Irlande : Parties utilisées

Le thalle.

Mousse d'Irlande : Précautions d\'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité