Migraine ophtalmique : définition

Publicité

La migraine ophtalmique est une migraine particulière. Cette maladie neurologique peut être très impressionnante et particulièrement invalidante.

Publicité

© Fotolia

Quelle est la différence entre une migraine et une migraine ophtalmique ?

La céphalée migraineuse est un mal de tête unilatéral et pulsatile. La douleur est en général très forte. Il n’est pas rare qu’une crise de migraine, de par sa violence, provoque des nausées ou des vomissements. D’une durée de quelques heures à quelques jours, elle peut être très handicapante. Certaines crises de migraines peuvent être accompagnées de troubles visuels comme des impressions lumineuses, des scintillements, des éblouissements ou des scotomes (déficience du champ visuel). Ces symptômes précèdent souvent le déclenchement de la céphalée. Ce type de migraine associant vives douleurs et symptômes ophtalmiques est alors appelé migraine avec aura visuelle.

Publicité
Prévention de la migraine ophtalmique

Toutes les personnes souffrant de migraine ne souffrent pas nécessairement de troubles visuels associés. On estime que seules 10% à 20% des migraines sont des migraines ophtalmiques. Néanmoins, certains facteurs sont plus susceptibles de déclencher des migraines ophtalmiques. Le jeûne, la déshydratation, les variations hormonales, de fortes odeurs, certains aliments comme le chocolat ou le lait, l’alcool ou le tabac sont connus pour être des facteurs déclenchant des crises de migraine sans aura. Le travail répété sur ordinateur, les longues sessions de jeux vidéo ou les images stroboscopiques sont plus susceptibles de déclencher des crises ophtalmiques. Il est donc conseillé aux personnes souffrant de migraine d’éviter au maximum ces situations et d’avoir toujours sur elles un médicament antimigraineux efficace du type triptan.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité