Migraine : les inconvénients des médicaments

Publicité

La migraine est une pathologie qui, lorsqu'elle est violente, peut se révéler extrêmement handicapante. Heureusement, de nombreux médicaments contre la migraine ont vu le jour pour lutter contre ces céphalées. Toutefois, en cas de migraine, les inconvénients des médicaments peuvent eux aussi être source de problèmes.

Publicité

Migraine© Fotolia

Les différents médicaments de la migraine

Parmi les principaux médicaments permettant de lutter contre les migraines qui s'accompagnent de nausées et de vomissements on trouve les triptans (Naramig®). Leur action consiste à resserrer les vaisseaux sanguins de façon à réduire la durée des symptômes migraineux. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), eux, sont davantage utilisés en cas de crises légères ou modérées. Ils agissent en réduisant l'inflammation autour des vaisseaux du crâne.

Publicité
Les inconvénients des médicaments de la migraine

Les triptans ne fonctionnent pas chez toutes les personnes qui souffrent de migraines. Seuls 60 % des malades en tirent bénéfice mais ces traitements ne sont pas dénués d'effets secondaires (syndrome des triptans). En effet, ils peuvent entrainer des vertiges, de la fatigue, une diminution de la vigilance, une sécheresse de la bouche, des sueurs froides, des douleurs musculaires ou encore une augmentation de la pression artérielle. Quant aux AINS, ils peuvent être responsables de troubles digestifs (voire d'ulcères gastriques lorsqu'ils sont consommés fréquemment) ou, paradoxalement, de maux de tête et de vertiges. Ils entraînent également régulièrement des réactions allergiques qui peuvent être relativement graves.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité