Migraine et grossesse : les solutions en homéopathie

Publicité

En raison des effets susceptibles des médicaments sur le développement normal du fœtus et le bon déroulement de la grossesse, il est recommandé d'éviter d'en abuser lorsque vous êtes enceinte. Aussi, en cas de forte migraine, les futures mamans sont souvent désemparées. Heureusement, l'homéopathie peut leur apporter des solutions efficaces. 

Publicité

Migraine© Fotolia

Des migraines pendant la grossesse, que faire ?

Il est impossible de prendre des anti-inflammatoires pendant la grossesse, car ils peuvent présenter un danger pour le fœtus. Si le paracétamol est autorisé, il est néanmoins préférable de faire appel à des remèdes naturels, moins fortement dosés. L'homéopathie est donc une alliée de choix pour lutter contre les maux de la grossesse, et les migraines en particulier. Cela s'explique par le fait que l'homéopathie fonctionne sur le principe de base suivant : apporter une dose infinitésimale de toxique pour susciter de la part du corps une réaction immunitaire qui va lutter contre le mal. Pour une efficacité optimale, il est préférable de consulter un médecin homéopathe plutôt que d'avoir recours à l'automédication.

L'homéopathie, une solution pour lutter contre la migraine pendant la grossesse

Pour soulager vos maux de tête lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez avoir recours à deux substances homéopathiques : Sepia ou Iris versicolor, en dilution 9CH. Prenez 5 granulés de l'un ou l'autre, plusieurs fois par jour, jusqu'à l'amélioration de votre état. Soyez sans crainte pour bébé : le dosage des comprimés homéopathiques est si faible qu'il n'y a aucune contre-indication à avoir recours à l'homéopathie pendant la grossesse.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité