Ménopause : quels traitements contre la sécheresse vaginale ?

Ménopause : quels traitements contre la sécheresse vaginale ?©iStock

La ménopause est un tournant de la santé sexuelle pour les femmes. Elle est synonyme de nombreux symptômes caractéristiques tels que les bouffées de chaleur, la baisse de libido, la fatigue ou la dépression. La baisse importante des sécrétions d'estrogènes et de progestérone liée à la ménopause provoque également une sécheresse vaginale qui peut troubler la sexualité. Des traitements existent.

Publicité
Publicité

Sécheresse vaginale : les lubrifiants

De nombreux lubrifiants sont disponibles en pharmacie. Ils permettent d'hydrater les muqueuses vaginales pour éviter les irritations. Leurs compositions simulent les sécrétions vaginales et permettent de retrouver une activité sexuelle épanouie. Certains dispositifs associent une canule qui permet de lubrifier le vagin plus en profondeur. Ces gels lubrifiants contiennent de l'acide hyaluronique, de la centella, de l'aloe vera ou encore du calendula. De l'acide hyaluronique sous forme d'ovules peut aussi permettre de maintenir une hydratation suffisante et de calmer les irritations de la muqueuse vaginale.

Publicité

Les crèmes hormonales contre la sécheresse vaginale

Disponibles sur ordonnance, certaines crèmes plus puissantes peuvent être délivrées pour traiter la sécheresse vaginale et restaurer la trophicité de la paroi du vagin. À base d'estriol, une molécule estrogène, ces crèmes sont à mettre avec l'applicateur fourni pour traiter les muqueuses vaginales en profondeur.

La phytothérapie contre la sécheresse vaginale

Des capsules d'huile de bourrache, d'huile de poisson ou d'huile d'onagre sont vendues dans les officines de pharmacie contre la sécheresse cutanée ou pour leur apport en oméga 3 et 6. Elles fonctionnent aussi pour l'hydratation des muqueuses. Si une cure de ces capsules ne suffit pas, certains compléments contiennent des phyto-estrogènes qui permettent de pallier le déficit hormonal de la ménopause. Ces compléments contiennent notamment du trèfle rouge, du lin, de la sauge ou du houblon. Attention : les phyto-estrogènes sont contre-indiqués pour les femmes qui ont été ou sont touchées par un cancer du sein.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité