Règles abondantes : un signe de préménopause ?

Règles abondantes : un signe de préménopause ?©iStock

La préménopause, ou périménopause, constitue la première étape conduisant à l’arrêt total du fonctionnement ovarien. Débutant vers 45 ans, cette phase perdure jusqu’à la ménopause et se caractérise par différents symptômes.

Publicité
Publicité

La préménopause, qu’est-ce que c’est ?

Cette période particulière de la vie d’une femme s’étale, en moyenne, sur cinq à dix ans avant que survienne la ménopause. Mais en la matière, les différences interindividuelles sont particulièrement importantes. Dans tous les cas, cette phase se traduit par l’apparition de cycles menstruels irréguliers qui résultent d’une variation plus importante du taux d’œstrogènes. Il s’agit en quelque sorte d’une transition plus ou moins longue menant à l’arrêt définitif de l’ovulation et, donc, des menstruations. La baisse des œstrogènes dans le sang peut entraîner d’importantes complications sur la santé. C’est la raison pour laquelle les femmes doivent faire l’objet d’une surveillance gynécologique accrue à partir de 45 ans.

Publicité

La préménopause, quels symptômes ?

Là encore, les manifestations de la préménopause varient considérablement d’une femme à une autre. Certaines ne ressentiront aucun symptôme particulier tandis que d’autres présenteront des signes préménopausiques relativement handicapants. Cela peut aller des bouffées de chaleur intempestives à une prise de poids incontrôlable en passant par une légère tendance à la dépression. Sur le plan menstruel, les cycles sont susceptibles d’être profondément bouleversés par les fluctuations hormonales et osciller entre règles abondantes et aménorrhée ponctuelle.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité