Douleurs mammaires : un symptôme de la ménopause

La femme ménopausée subit de grands bouleversements hormonaux parfois difficiles à supporter. Mais en quoi les douleurs mammaires au toucher sont-elles un signe de ménopause ?

Publicité
Publicité

6321136-inline-500x281.jpg© Istock

Lien entre douleur mammaire et ménopause

Les douleurs mammaires, aussi appelées mastodynies, sont le plus souvent dues à un dérèglement hormonal. La présence excessive d’œstrogène par rapport à la progestérone engendre un gonflement des glandes mammaires rendant les seins douloureux notamment au toucher. Ce déséquilibre hormonal se produit à chaque cycle menstruel, lors d'une grossesse mais aussi durant la période de préménopause.

Publicité

Douleur mammaire, est-ce inquiétant ?

Dans la majorité des cas, les douleurs mammaires sont bénignes. Le désordre hormonal peut, chez la femme ménopausée, provoquer le développement de kyste bénin, rendant les seins douloureux. Mais sachez que les tumeurs du sein sont dans la majorité des cas indolores. Il est recommandé d'avoir un suivi gynécologique régulier, et en particulier à l'arrivée de la ménopause.

Soulager les douleurs mammaires lors de la ménopause

Avant de recourir aux traitements médicamenteux, il existe des gestes simples qui peuvent vous soulager. Vous pouvez par exemple : porter un bon soutien-gorge de sport jour et nuit afin de bien soutenir votre poitrine, poser une poche de glace sur vos seins pendant 10 minutes, les masser délicatement sous la douche, ne pas rester inactive, manger du soja, ce dernier diminuant les fluctuations hormonales. Si les douleurs mammaires liées à la ménopause sont très invalidantes, il est possible d'avoir recours à un traitement hormonal substitutif pour les faire disparaître. Mais ces traitements présentent des inconvénients. Parlez-en avec votre gynécologue.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité