Les traitements de la préménopause

Les traitements de la préménopause©Fotolia

Pour toutes les femmes, la préménopause est un passage obligé avant l'installation de la ménopause. C'est une période qui dure environ 4 à 5 ans pendant laquelle l'activité des ovaires va progressivement diminuer, de manière plus ou moins régulière. En moyenne, la ménopause intervient à l'âge de 51 ans mais cela reste très variable d'une femme à l'autre. De même, les symptômes présentés, que ce soit durant la préménopause ou après, n'ont rien de constant. Durant la préménopause de nombreuses femmes ne ressentent aucun trouble tandis que d'autres souffrent au quotidien. Un traitement adapté doit donc être mis en place pour les soulager. Faisons le point sur cette période de la ménopause et ses remèdes.

Publicité
Publicité

période de ménopause

La préménopause ou l'installation de la ménopause

Depuis la puberté, vos ovaires ont, à tour de rôle, fourni un ovule par cycle menstruel. Ce cycle, en moyenne, dure 28 jours. De plus, ils ont alimenté l'organisme en hormones sexuelles (progestérone, œstrogène). À partir de l'âge de 40 ans environ, leur activité va décroitre progressivement jusqu'à un arrêt total. Ce décroissement est la préménopause. Il s'étale sur plusieurs années durant lesquelles les cycles vont être de plus en plus irréguliers jusqu'à s'interrompre totalement. Pendant ce temps, certains symptômes de la ménopause peuvent apparaître comme des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, une irritabilité, des insomnies, une prise de poids, des céphalées... Tous ces symptômes peuvent devenir difficiles à supporter c'est pourquoi un traitement peut vous être proposé pour les combattre.

Les traitements de la préménopause

Publicité

Si vous souffrez des symptômes de la préménopause et que cela vous gêne au quotidien, votre médecin peut vous prescrire un traitement hormonal substitutif qui va combler le déficit hormonal créé par le décroît de l'activité ovarienne. Si vous ne supportez pas les traitements hormonaux ou ne souhaitez pas en prendre, des traitements par phytothérapie, notamment le lin ou le soja, ou par acupuncture sont désormais disponibles et ont démontré leur efficacité.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité