Médicaments

Néomercazole

Réagissez !

Nom commercial

NÉO-MERCAZOLE

Dénomination commune internationale

Carbimazole

Présentation

Comprimés sécables dosés à 5 et 20 mg.

Indications

Traitement des hyperthyroïdies.

Posologie

Traitement d’attaque : 20 à 60 mg en 3 à 4 prises, de préférence pendant les repas, pendant 1 à 2 mois.

Traitement d’entretien : 5 à 20 mg par jour en 2 à 3 prises, de préférence pendant les repas, pendant 12 à 18 mois.

Seuls les examens biologiques et l’examen clinique ( signes de carence ou d’excès en hormones thyroïdiennes notamment ) qui guideront votre médecin peuvent déterminer la posologie et la durée du traitement

D’autres schémas thérapeutiques sont possibles notamment pour la maladie de Basedow.

Modalités d’administration

VOIE ORALE, au cours des repas

En cas d’oubli

Reprendre la dose prescrite par votre médecin le plus rapidement possible après l’oubli.

Ne pas dépasser la dose totale par 24 heures prescrite par votre médecin.

Surdosage

Contacter rapidement votre médecin.

Arrêt du traitement

Ne jamais interrompre ce traitement sans avis médical, toujours consulter votre médecin.

Les symptômes risquent de réapparaître notamment en cas de traitement trop court.

En cas de grossesse

L’hyperthyroïdie DOIT être traitée au cours de la grossesse : il faut donc adapter les posologies.

Etablir alors un diagnostic, via l’échographie, du fœtus afin de détecter d’éventuelles anomalies ainsi qu’un bilan thyroïdien néonatal.

Contre indiqué pendant l’allaitement

Cas particulier : enfantUtilisation possible dans certains cas

Cas particulier : personne âgéeSurveillance de l’hémogramme ( numération des cellules sanguines) avant le début du traitement puis toutes les semaines pendant environ 6 semaines.

Contre indiqué chez l’insuffisant hépatique

Précautions d’emploi

TOUT PATIENT PRENANT CE MÉDICAMENT DOIT SAVOIR QUE L’APPARITION DE FIÈVRE, D’UNE ANGINE OU DE TOUTE AUTRE INFECTION DOIT FAIRE RÉALISER EN URGENCE UNE PRISE DE SANG POUR VÉRIFIER L’HÉMOGRAMME (numération des cellules sanguines).

Ne pas administrer sans confirmation biologique de l’excès d’hormones thyroïdiennes.

Interactions Médicamenteuses

Non indiqué

Effets secondaires

Toute augmentation de volume d’un goitre (glande thyroïde devenue palpable et parfois visible au niveau du cou) doit faire évoquer une carence en hormones thyroïdiennes par surdosage.

Modifications de l’hémogramme (numération des cellules sanguines) essentiellement chute du taux de globules blancs, avec sensibilité accrue aux infections de toutes sortes, voire chute du taux de toutes les cellules sanguines (globules rouges et blancs, plaquettes...) gravissimes : arrêt immédiat du traitement après prise de sang pour le confirmer.

Réactions allergiques : cutanées, fièvre, rougeurs diffuses, douleurs arrticulaires, douleurs musculaires et courbatures nécessitant l’arrêt du traitement et contre indiquant une nouvelle prescription ultérieure de ce médicament.

Rares cas d’hépatites ( atteinte du foie pouvant aller de la simple perturbation du bilan sanguin hépatique à des manifestations cliniques comme la jaunisse).

Rares cas de perte du goût

Principe d’action

Ce médicament est un antithyroïdien de synthèse, c’est à dire qu’il bloque totalement la sécrétion des hormones thyroïdiennes par la thyroïde.

Délivrance

Sur ordonnance.

Aout 2007

Publicité

Je souscris à la newsletter medisite À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web