Médicaments

Natispray fort

Réagissez !

Nom commercial

NATISPRAY

NATISPRAY FORT

Dénomination commune internationale

Trinitrine

Présentation

Flacon pressurisé dosé à 0,15 mg/ bouffée

Flacon pressurisé dosé à 0,30 mg/ bouffée : natispray fort

Indications

Traitement curatif de l’angine de poitrine (Angor).

Traitement préventif à très court terme de la crise d’angine de poitrine en attente d’un traitement de longue durée.

Posologie

Traitement curatif

1 pulvérisation sous la langue à répéter éventuellement 1 ou 2 fois avec un intervalle de 2 à 3 minutes en cas de crise douloureuse.

Traitement préventif

1 pulvérisation 2 à 3 minutes avant un risque de crise ( effort physique, brusque exposition au froid, rapport sexuel ou autre occasion de crise).

Votre médecin vous prescrira le dosage adapté à vos besoins.

Modalités d’administration

VOIE SUBLINGUALE (sous la langue)

En cas d’oubli

C’est un traitement au coup par coup qui ne doit pas être pris régulièrement :

Une consommation excessive de ce médicament doit alerter et vous faire consulter votre médecin dans les plus brefs délais pour bilan et traitement adapté.

Surdosage

CONTACTER IMMÉDIATEMENT VOTRE MÉDECIN

Arrêt du traitement

C’est un traitement au coup par coup qui ne doit pas être pris régulièrement

En cas de grossesse

Innocuité non établie : ne pas utiliser sans nécessité pendant la grossesse et l’allaitement.

Cas particulier : enfantMédicament non indiqué

Cas particulier : personne âgée En cas de crise douloureuse et en particulier chez le sujet âgé, administrer en position assise.cf les précautions d’emploi

Ne prendre qu’une bouffée à la fois et ne répéter qu’au bout de quelques minutes si et seulement si les douleurs n’ont pas disparu

Précautions

Majoration possible de l’action des dérivés nitrés avec administration concommitente de substances vasodilatatrices ou antihypertensives, des diurétiques et l’alcool.

Interactions Médicamenteuses

ASSOCIATION CONTRE INDIQUÉE : VIAGRA*(sildénafil) car risque de mort subite

ASSOCIATIONS À PRENDRE EN COMPTE : chute de la tension possible si consommation d’alcool, si traitement anti-hypertenseur, diurétique ou autre vasodilatateur.

Effets secondaires

Maux de tête dose-dépendants, bouffées vasomotrices ( rougeur et chaleur du visage), chute de la tension artérielle pouvant s’accompagner de vertiges, voire de malaises , de chutes et pertes de connaissance NOTAMMENT CHEZ LE SUJET ÂGÉ, très rarement nausées et vomissements, rares sensations de brûlures au niveau de la zone de pulvérisation.

Aggravation possible des migraines.

Principe d’action

C’est un médicament vasodilatateur, c’est à dire qu’il entraîne une dilatation (augmentation du diamètre) des vaisseaux sanguins et surtout des veines, notamment au niveau cardiaque.

De plus il diminue la consommation du muscle cardiaque en oxygène.

Délivrance

Sur ordonnance

Aout 2007

Publicité

Je souscris à la newsletter medisite À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web