Publicité

Le foie est un organe qui peut être victime d’une inflammation : une hépatite. Parmi les différentes hépatites qui existent, on trouve l’hépatite médicamenteuse qui est due à une prise de médicaments excessive. On connaît donc la cause de cette affection du foie mais comment éviter l'hépatite médicamenteuse ?

Publicité

Hépatite médicamenteuse© Fotolia

Hépatite médicamenteuse : origines et symptômes

L’hépatite médicamenteuse est une pathologie qui touche le foie. Cette inflammation est liée soit à une prise de médicaments excessive soit à une consommation inappropriée d’un médicament en particulier. Cela s’explique par le fait que les médicaments sont filtrés par le foie, celui-ci est ensuite chargé de les métaboliser et d’assurer leur élimination. En cas d’hépatite médicamenteuse, le foie ne parvient plus à assurer ce rôle, ce qui se traduit soit par un blocage de la bile, soit par une destruction des cellules du foie, soit par une conjugaison des deux (ce qui est le plus souvent le cas).

Publicité
Comment éviter l'hépatite médicamenteuse

Il est utile de savoir ce qu’il est possible de faire pour protéger son foie et comment éviter l'hépatite médicamenteuse. D’une part, il faut se montrer particulièrement vigilant lorsqu’on a plus de 50 ans et qu’on a tendance à consommer beaucoup de médicaments. D’autre part, il est préférable, avant de commencer un traitement, de toujours prendre conseil auprès de son médecin et/ou de son pharmacien en précisant bien tous les médicaments que l’on prend déjà.

Si on connaît les médicaments qui doivent être pris avec précaution pour éviter une hépatite médicamenteuse (paracétamol par exemple), c’est parfois la combinaison de plusieurs autres en apparence sans danger qui peut être problématique. En cas d’apparition de symptômes d’hépatite (urines foncées, fièvre, nausées…), il ne faut pas hésiter à se rendre chez son médecin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité