Nom commercial

EUPHYLLINE L.A.

Dénomination commune internationale (DCI)

théophylline

Présentation

Gélule de 50, 100, 200, 300 ou 400 mg.

Indications

Traitement de fond de :

- l’asthme à dyspnée continue (gêne respiratoire continue).

- l’asthme à dyspnée paroxystique (évoluant par crises).

- bronchites chroniques avec composante spastique (asthmatique).

Posologie

Pour l’adulte et l’enfant de plus de 2 ans et demi :

En moyenne 10 mg par kilo de poids corporel et par jour à répartir en 2 prises.

Modalités d’administration

VOIE ORALE : en 2 prises.

En cas d’oubli

Prendre la dose prescrite par votre médecin le plus rapidement possible après l’oubli sans dépasser la dose prescrite.

Surdosage

Demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Arrêt du traitement

Ne jamais arrêter sans avis médical.

Ce médicament vous a été prescrit pour une maladie respiratoire. Il améliore votre confort quotidien et prévient les complications de la maladie asthmatique, qui peuvent être dramatiques.

Un arrêt non prescrit de ce médicament vous expose à la rechute avec réapparition des symptômes qui avaient motivé la prescription, et à des complications graves.

En cas de grossesse

Possibilité de traitement.

Chez le nouveau né, possibilité de tachycardie (coeur trop rapide) et d’hyperexcitabilité en cas d’administration en fin de grossesse.

Cas particulier :

- Enfant : utilisation possible dès 2 ans et demi.

Précautions d’emploi

- La dose n’est pas forcément la même pour tous en fonction du poids : certaines personnes dont les enfants sont plus sensibles et ont besoin d’une dose plus faible.

Il est habituel de tester la sensibilité de chacun en commençant par une dose plus faible (7 à 8 mg par kilo et par jour en 2 prises) en surveillant l’efficacité et la tolérance.

En cas d’obésité, la dose doit être calculée sur la base du poids idéal.Diminuer la dose de 50 % en cas d’arrêt du tabac (voir avec votre médecin).

Une adaptation des doses est possible en se basant sur l’efficacité, la tolérance (apparition d’effets secondaires) et sur le taux sanguin de théophylline (prise de sang).

Chez certains malades, la dose peut être prise en 1 fois le soir.

- Utiliser avec prudence chez le jeune enfant qui est très sensible à cette molécule

- Utiliser avec précautions en cas de : insuffisance cardiaque, hépatique, obésité, insuffisance coronaire (antécédents d’infarctus, angine de poitrine..), hyperthyroïdie (excès d’hormones thyroïdiennes), d’antécédents de crise convulsive, d’ulcère gastroduodénal en cours.

- Respecter l’intervalle indiqué entre les prises (12 heures).

- Ne pas fumer (aggrave la maladie asthmatique, et est de toute façon nocif pour votre santé de manière générale).

Interactions médicamenteuses

Attention ! Elles sont nombreuses. Les principales sont :

- ASSOCIATION CONTRE INDIQUÉE : ENOXOR, millepertuis, viloxazine.

- ASSOCIATIONS DÉCONSEILLÉES : érythromycine (ERYTHROCYNE..), CIFLOX UNIFLOX, PEFLACINE MONODOSE...

- ASSOCIATIONS À UTILISER AVEC PRÉCAUTIONS : ZECLAR, DYNABAC, JOSACINE, RULID, ZYLORIX et ALLOPURINOL, TAGAMET, TILDIEM, TRIFLUCAN, TICLID...

Effets secondaires

Excitabilité, nervosité, pesanteur gastrique, tachycardie (coeur trop rapide), nausées vomissements, douleurs gastriques, diarrhée, maux de tête, insomnie, tremblements.

Surdosage possible : la surveillance est importante.

Principe d’action

Ce médicament est un broncho-dilatateur, c’est à dire qu’il s’oppose à la diminution de calibre bronchique (par l’intermédiaire des muscles contenus dans la paroi des bronches) responsable des symptômes de la maladie asthmatique.

Il provoque également une relaxation du diaphragme

Il a également une action anti-inflammatoire et psychostimulante, une faible action diurétique, tonicardiaque et accélère un peu le rythme cardiaque (anecdotique).

Délivrance

Sur ordonnance.

Août 2006.

Les définitions santé les plus consultées

Derniers articles santé au quotidien

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité