Qu'est-ce que l'effet nocebo ?

Publicité

Tout comme l'effet placebo, l'effet nocebo atteste des effets psychiques sur l'efficacité des médicaments. Explications.

Publicité

On parle souvent de l'effet "placebo"*, mais connaissez-vous son contraire : l'effet "nocebo" ? Dans la revue scientifique JAMA, Ulrike Bingel, une neurologue allemande, explique que plus un patient s'attend à développer des effets secondaires à cause d'un traitement, plus il a de chances que cela arrive vraiment. Ce phénomène psychique dit "effet nocebo" aurait des effets négatifs sur le fonctionnement d'un traitement. En 2006, des scientifiques ont regroupé toutes les études qui ont été menées sur ce phénomène. "Les effets secondaires dus à un effet psychologique négatif varient de 4 à 26%" ont-ils alors conclu.

Un phénomène contagieux

Publicité
Pour Ulrike Bingel, le problème est peu évoqué et pourtant il est important car "il est contagieux au sein de la société". Lorsqu'un média rapporte les effets secondaires d'un médicament sur un seul patient, cela entraîne souvent une peur collective. "Quelques mois après, on observe l'apparition de ces mêmes symptômes chez d'autres patients. Cela peut-être un effet nocebo", explique la spécialiste. L'importance de la relation médecin-patient prend alors tout son sens.

Améliorer les notices et vulgariser le jargon médical

Ulrike Bingel recommande de vulgariser le vocabulaire médical pour ne pas effrayer les patients inutilement. Elle ajoute qu'il faudrait commencer par prescrire certains traitements à de faibles doses (quand c'est possible). Et surtout améliorer les informations dans les notices pour qu'elles soient plus claires.

*L'effet "placebo" se traduit par le fait de constater l'efficacité d'un médicament parce qu'on le pense efficace, alors qu'en fait il s'agit d'un comprimé neutre, ne contenant aucune substance active.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité