Médicament coupe-faim : pourquoi sont-ils dangereux ?

Publicité

Qu’on se le dise, les médicaments coupe-faim amphétaminiques ne sont plus disponibles en France. Très dangereux, ils sont désormais interdits et remplacés par des compléments alimentaires à base de plantes. Beaucoup moins sujets à controverse que leurs aînés prohibés, en quoi peuvent-ils pourtant se révéler dangereux ?

Publicité

© Fotolia

Coupe-faim : comment ça fonctionne ?

Les médicaments coupe-faim amphétaminiques présentaient des profils d'effets indésirables très graves : pathologies valvulaires, hypertension pulmonaire primitive pouvant aller jusqu'à la greffe du poumon et du cœur. Leur histoire s'est d'ailleurs soldée par un dernier scandale, celui du benfluorex (Mediator). Mais tous les compléments alimentaires à visée amaigrissante ne sont pas des coupe-faim. Dans ce cas-là, les plantes utilisées ont la capacité de capter l’eau, de gonfler et de gélifier à son contact. C’est en prenant de la place dans l’estomac que ces compléments alimentaires fonctionnent. La sensation de satiété est donc mécanique et non pharmacologique. Pour que ces coupe-faim puissent agir, leur prise doit ainsi être effectuée au moment des repas car leur durée d’action est courte. Ils ne couvrent donc pas les longues périodes d’entre-repas et n’empêchent pas le grignotage !

Publicité
Les dangers des coupe-faim disponibles en France

Les dérivés de plantes, comme la pectine de pomme, le nopal, le fucus, la gomme de caroube ou le konjac, doivent être utilisés sur de courtes périodes. En effet, à terme, ils peuvent déséquilibrer les apports alimentaires. Par ailleurs, des troubles digestifs liés au gonflement apparaissent et sont parfois mis sur le compte d’autres groupes alimentaires. Le dernier danger, commun à tous les compléments alimentaires, est l’impact psychologique. Aucun de ces coupe-faim ne permet de maigrir sans régime adapté, ni exercice physique : ils constituent donc des aides pour maigrir, mais ils ne se suffisent pas à eux-mêmes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité