Médicaments de la thyroïde : les effets secondaires à connaître

Quand on présente une hypothyroïdie ou quand on vit sans thyroïde, la prise d'hormones thyroïdiennes sous forme médicamenteuse est indispensable. Cependant, cette prise n'est pas toujours simple et peut entraîner certains effets secondaires. Explications avec le Dr Valérie Foussier, endocrinologue.

Publicité

Parfois des semaines à s'habituer au médicament

© Fotolia Pourquoi : "Il faut distinguer plusieurs cas.

Publicité
Quand on enlève la thyroïde par acte chirurgical, il n'y a pas de phase d'adaptation. Le médicament remplace les hormones nécessaires à l'organisme et tout se passe très rapidement. Quand il s'agit d'hypothyroïdie fruste*, les personnes ont une amélioration de leurs symptômes très rapidement également. C'est plus en cas d'hypothyroïdie profonde, que l'on peut observer, au début du traitement, un délai d'adaptation par rapport au traitement de 4 à 6 semaines" explique le Dr Valérie Foussier, endocrinologue.

* L’hypothyroïdie fruste est définie par un taux de TSH > 4 mUI/l, confirmé par un deuxième dosage à 1 mois, sans anomalie de la concentration de la T4L.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité