Nom commercial

DIERGO-SPRAY

Dénomination commune internationale (DCI)

dihydroergotamine pernasale

Présentation

Solution nasale : 1 ampoule de 1 ml = 4 pulvérisations avec dispositif pulvérisateur.

Indications

Traitement de la crise migraineuse.

Posologie

Une pulvérisation dans chaque narine, pouvant être répétée au besoin au bout de 15 à 30 minutes en cas d’inefficacité.

- Dose maximale : ne pas dépasser 4 mg par jour (soit 1 ampoule par jour) et 24 mg par semaine (soit 6 ampoules par semaine).

Modalités d’administration

VOIE NASALE.

En cas d’oubli

Prendre la dose prescrite par votre médecin le plus rapidement possible après l’oubli sans dépasser la dose prescrite. Ne pas dépasser la dose maximale.

Surdosage

Contacter rapidement votre médecin.

En cas d’intoxication aiguë (prise massive), APPELER LE 15 (SAMU).

Arrêt du traitement

Ce traitement n’est pas un traitement de fond de la migraine mais un traitement de la douleur pendant les crises. Il ne doit pas être pris de façon régulière.

En cas de grossesse

CONTRE INDIQUE.

Cas particulier :

- Enfant : NON INDIQUE. Réservé à l’adulte.

- Sportifs : ce médicament contient une substance interdite (test antidopage positif).

Précautions d’emploi

- Bien respecter la posologie et surtout les doses maximales par jour et par semaine.

- Prudence en cas d’insuffisance hépatique sévère ou en cas d’insuffisance rénale sévère.

- L’efficacité est meilleure si le médicament est pris dès les premiers signes.

- En cas de troubles digestifs, associer un anti-émétisant (traitement des nausées). Par exemple : PRIMPERAN (à voir avec votre médecin).

Interactions médicamenteuses

- ASSOCIATIONS CONTRE INDIQUÉES : certains antibiotiques de la classe des macrolides sauf la spiramycine (ROVMAYCINE, RODOGYL), les triptans (autre traitement de la migraine comme IMIGRANE).

- ASSOCIATIONS DÉCONSEILLÉES : PAROLODEL, BROMO-KIN, METHERGIN.

- ASSOCIATION À UTILISER AVEC PRÉCAUTIONS : bêtabloquants (comme AVLOCARDYL...).

Effets secondaires

- Troubles digestifs : nausées et plus rarement vomissements.

- Ergotisme : accidents ischémiques (c’est à dire par occlusion artérielle, privant les territoires qui en dépendent de sang donc d’oxygène et de nutriments) des extrémités : la survenue de fourmillements, de douleurs, de privation de sang des extrémités (doigts "blancs" en entier ou partiellement) impose l’arrêt du traitement et une consultation rapide.

Principe d’action

Ce médicament est un dérivé de l’ergot de seigle, qui est un vasoconstricteur artériel (qui resserre le calibre des artères).

Il agit préférentiellement au niveau du réseau artériel issu de la carotide externe, irriguant une grande partie du crâne, du cerveau et de la face.

La migraine est un "orage" vasculaire avec dilatation des vaisseaux intracrâniens dû principalement à un neurotransmetteur (hormone du cerveau) appelé la sérotonine.

Ce médicament est également anti sérotoninergique.

La voie nasale dans ce contexte est particulièrement efficace.

Délivrance

Sur ordonnance.

Août 2006.

Les définitions santé les plus consultées

Derniers articles santé au quotidien

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité