Auriculothérapie ou réflexothérapie auriculaire : quelle différence ?

Auriculothérapie ou réflexothérapie auriculaire : quelle différence ?©iStock
Publicité

Les termes "auriculothérapie", "réflexothérapie auriculaire" et "réflexologie auriculaire" renvoient à une seule et même médecine douce dérivée de l'acupuncture. Parmi ses nombreuses applications, l'auriculothérapie permet notamment d'arrêter de fumer.

Publicité

Auriculothérapie : c'est quoi exactement ?

L'auriculothérapie est une médecine douce, découlant en droite ligne des travaux du docteur Paul Nogier, qui a répertorié plus de 40 points d'acupuncture au niveau de l'oreille durant les années 1950. Le principe est de stimuler ces points d'acupuncture pour soulager différents maux, généralement à l'aide d'aiguilles temporaires ou semi-permanentes qui peuvent rester en place plusieurs jours. Un léger courant électrique peut aussi être utilisé dans certains cas. L'auriculothérapie présente peu de contre-indications, mais est tout de même déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes présentant un système immunitaire fragilisé ou souffrant d'une pathologie cardiaque. Au moindre doute, demandez un avis médical au préalable.

Quels sont les champs d'application de l'auriculothérapie ?

L'auriculothérapie a plusieurs applications : elle peut servir à combattre le stress, les troubles du sommeil, les manifestations allergiques ou encore certains types de douleur comme les rhumatismes, les sciatiques et les douleurs articulaires par exemple. On peut aussi avoir recours à l'auriculothérapie pour arrêter de fumer ou pour combattre une autre addiction (exemples : alcool, drogue). Attention cependant : l'auriculothérapie ne remplace pas un traitement médical. Par contre, elle peut donner de bons résultats en complément.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité