Cancer : la luminothérapie pour éviter la dépression ?

Cancer : la luminothérapie pour éviter la dépression ?
Publicité

Chez un patient atteint d’un cancer, les traitements imposent une prise quotidienne de nombreux médicaments, aussi bien pour lutter contre la maladie que pour atténuer les effets secondaires. De plus en plus, le corps médical préconise les médecines douces pour certains symptômes secondaires du cancer. C’est ainsi que la luminothérapie ou photothérapie peut aider à lutter contre la dépression.

Publicité

Publicité
Le rôle de la luminothérapie dans le cancer La dépression est un symptôme fréquent chez les patients atteints par le cancer. Elle peut être la conséquence de l’acceptation de la maladie mais également du rythme de vie du patient : de longues hospitalisations, peu de sorties en extérieur pour cause de fatigue ou de risque d’infections. Mais le corps réagit au manque de soleil. Son activité ralentit, la fatigue se fait plus facilement ressentir, manque d’envie, recherche de l’isolement, autant de symptômes qui rappellent la dépression. La luminothérapie entre alors en jeu pour apporter le soleil dont le corps manque. Une médecine douce et lumineuse Le principe est simple. Une lampe diffuse une lumière proche de celle du soleil, sans les ultraviolets et les infrarouges. Cette illusion de soleil agit alors sur nos hormones, notamment celles qui provoquent l’endormissement, pour les bloquer. La fatigue et la lassitude diminuent alors. Pour la dépression liée au cancer, la luminothérapie est un complément doux qui peut éventuellement se substituer à certains médicaments antidépresseurs. Son utilisation en prévention chez les patients atteints de cancer montre de plus en plus de résultats au fil des ans.
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité