Mycose buccale à Candida albicans : un traitement homéopathique

La mycose buccale superficielle est une pathologie relativement fréquente chez le nourrisson. Elle peut également toucher l'adulte et les personnes âgées. Que recouvre ce terme médical et quel traitement homéopathique choisir ?

Publicité
Publicité

Qu'est-ce qu'une mycose buccale ?

La mycose buccale superficielle est une forme de mycose qui attaque l'intérieur de la bouche, soit les joues, le palais, la langue ou encore les gencives. Elle se manifeste par la présence de dépôts blancs type "lait caillé" sur les zones citées précédemment. Elle peut également se présenter sous forme de brûlures et perlèches (lésions des coins de la bouche).
La mycose buccale est généralement une candidose, une affection en lien avec la prolifération de la levure Candida albicans. Elle touche notamment le nourrisson au système immunitaire encore immature, chez qui l'on parle de "muguet". La pathologie peut aussi apparaître chez l'adulte et la personne âgée, souvent en raison d'un déficit en salive, d'une prise d'antibiotiques ou d'un manque d'hygiène buccale.

Quel traitement homéopathique contre le Candida albicans ?

Publicité

Pour éviter la propagation de la levure et d'éventuelles complications, il est évidemment recommandé de prendre conseil auprès d'un médecin. En homéopathie, il existe plusieurs remèdes efficaces contre la mycose buccale à Candida albicans et notamment la souche du même nom, Candida albicans, puisque l'homéopathie repose sur plusieurs principes dont celui de similitude. Borax, Argentum nitricum et Mercurius solubilis sont quant à eux des traitements plus rarement utilisés.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité