Onychophagie : le risque pour les dents

L’onychophagie, ça vous dit quelque chose ? Mais si, vous savez, c’est cette mauvaise habitude que certaines personnes ont de se ronger les ongles. Mais quel impact cette manie peut-elle avoir sur la santé des dents ?

Publicité
Publicité

© Istock

Onychophagie : les complications

Publicité

Vous pensez que le fait de se ronger les ongles est plus inesthétique que dangereux pour la santé ? Détrompez-vous, car cette mauvaise habitude peut toutefois occasionner certains désagréments insoupçonnés pour les doigts mais aussi pour les dents. En effet, les personnes qui se rongent beaucoup les ongles augmentent considérablement leur risque de souffrir d’un panaris au doigt. Les lésions générées par le rognage au niveau de l’ongle constitueront une véritable porte d’entrée pour les bactéries. Mais l’onychophagie sévère peut également entraîner des gingivites, ou altérer la surface des dents en occasionnant une multitude de fissures microscopiques.

Onychophagie : les solutions

Pour venir à bout de l’onychophagie, il est impératif d’en comprendre l’origine. Le stress, l’ennui, la solitude…, les causes de ce trouble sont multiples et variées. Il est donc impératif de réaliser un travail introspectif pour en comprendre le mécanisme déclencheur. Souvent, il s’agit d’une mauvaise habitude qui s’ancre dans l’enfance. Certaines mesures peuvent aider les personnes à arrêter de se ronger les ongles. Prendre soin de ses mains, par exemple, est un excellent moyen de lutter contre cette manie. Certaines personnes utiliseront des vernis dont l’amertume prononcée les découragera de poursuivre dans cette voie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité