Aphtes buccaux : les crustacés parfois en cause

Les aphtes de la bouche sont des petits maux fréquents qui touchent petits et grands. Malheureusement, la douleur associée peut vite devenir insupportable selon la localisation. Voici quelques aliments à éviter pour prévenir les aphtes buccaux.

Publicité
Publicité

Les symptômes des aphtes de la bouche

Les aphtes sur la gencive, la langue, le palais ou les joues peuvent engendrer une simple gêne ou une véritable douleur.
La sensation désagréable persiste généralement entre deux et cinq jours, et l'aphte met quant à lui une grosse semaine à disparaître.

Les différentes causes des aphtes

Les aphtes étant de petites ulcérations, les blessures courantes peuvent en être à l'origine, comme celles liées aux impacts des dents, de la brosse à dents ou de l'appareil dentaire.
Il existe aussi des facteurs favorisants que sont le stress, la fatigue et l'alimentation (carences en B12 et en fer notamment, et aliments spécifiques).
Une sensibilité alimentaire au chocolat, aux oléagineux, aux tomates, aux fraises, à l'ananas ou encore aux crustacés contribue en effet à l'apparition des aphtes.

Les traitements des aphtes buccaux

Publicité

Si les aphtes de la bouche sont douloureux, il existe néanmoins des remèdes express qui permettent à la fois de soulager la sensation désagréable et de prévenir une éventuelle complication. C'est le cas du bicarbonate de sodium, du vinaigre blanc, du miel, du citron et du basilic.
L'homéopathie est elle aussi une solution efficace, et plus spécifiquement la teinture mère de Calendula officinalis .

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité