Mal de pied : le névrome de Morton

Mal de pied : le névrome de Morton©iStock

Le mal de pied peut avoir diverses origines, des plus bénignes au plus graves. L’une d’entre elles, assez peu connue bien que sévère, est le névrome de Morton qui touche les os du pied. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les symptômes de cette pathologie et comment la traite-t-on ? Focus sur le mal de pied dans le cadre du névrome de Morton.

Publicité
Publicité

Mal de pied dû au névrome de Morton

Le névrome (ou syndrome) de Morton (ou métatarsalgie, c’est-à-dire douleur du métatarse) se traduit par une douleur au niveau de l’espace situé entre le troisième et le quatrième métatarse, sur le dessus du pied. Cette douleur peut irradier dans les espaces inter-métatarsiens voisins et dans les orteils. La douleur, qui survient surtout à l’appui, ressemble à des piqûres d’aiguilles ou à une brûlure et s’accompagne de crampes, de paresthésies, avec une perte de la sensibilité. Cette affection globale du pied est due à une inflammation des nerfs au niveau du pied (nerfs plantaires médial et latéral).

Publicité

Traitement du mal de pied en cas de névrome de Morton

Le traitement du névrome de Morton n’est pas chirurgical. Le but étant de ne pas comprimer le pied, on conseille aux patients de porter des chaussures larges à semelle rigide. Par ailleurs, on peut utiliser des orthèses (semelles orthopédiques) pour mieux équilibrer les pressions qui s’exercent sur le pied. Des séances de kinésithérapie sont également utiles, notamment pour favoriser un renforcement musculaire du pied. Ce n’est que si ces méthodes se révèlent inefficaces qu’on peut proposer une infiltration de corticoïdes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité