Publicité
Publicité

Ça ne signifie pas que la mère ne pourra allaiter. Pour bien boire, l’enfant doit avoir toute l’aréole dans sa bouche. C’est lui qui va former les mamelons en les aidant à s’épanouir par la succion. Mais ce sont les hormones qui ont le plus d’influence, puisqu’elles développent toute la poitrine pour favoriser l’allaitement. Cependant, des malformations peuvent exister comme le mamelon ombiliqué : lorsque l’on presse l’aréole du sein, le mamelon se creuse. Dans tous les autres cas, il faut parler de mamelons peu saillants ou rétractifs. Si vraiment la mère a trop de mal à allaiter, elle peut recourir à une téterelle qui est une sorte de mamelon de verre ou de plastique.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité