Publicité
Publicité

Sur le plan psychologique, on considère que l’allaitement maternel est le prolongement de la grossesse. La mère ne nourrit plus son enfant de son sang, mais de son lait. D’ailleurs, beaucoup témoignent d’un véritable état fusionnel entre elles et leur bébé au moment des tétées. Pour la psychanalyste Marie-Dominique Linder, l’allaitement établit le dialogue des sens entre la mère et l’enfant, des conditions qui procurent au bébé un sentiment de sécurité important dans son développement.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité