Publicité
Publicité

Il est loin d’être comparable à celui des pères. La naissance d’un premier enfant ne change pratiquement rien à la vie professionnelle de ces derniers. Le père de deux enfants consacre 71 % de son temps à son travail contre 29 % à sa famille, alors que la mère active, qu’elle ait un ou deux enfants, se partage quotidiennement entre ses deux vies, ne voulant sacrifier ni son travail ni ses enfants. Les femmes conservent une activité professionnelle à 75 % lorsqu’elles ont un enfant, à 65 % après le deuxième, et à 35 % seulement au troisième. Selon une enquête de la direction des recherches du ministère de l’Emploi, 8 femmes au foyer sur 10 disent qu’elles ont choisi cette situation pour des raisons familiales, à 79 % pour s’occuper de leurs enfants. Aujourd’hui 2,5 millions de femmes restent à la maison, parmi elles 25 % sont des mères de famille dont bon nombre ont leur charge plusieurs enfants. Elles ont fait ce choix volontairement, l’allocation parentale d’éducation ayant joué un grand rôle dans cette décision. Ce n’est pas le cas pour les 75 % restant qui très souvent subissent cette situation.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité