Publicité
Publicité

L’évolution des grossesses est semblable à celles après un cycle de ponction, mais on note, explique le Dr Sylvie Epelboin, une diminution des grossesses multiples et une tendance à la diminution des pathologies néonatales. Le taux de malformations est sensiblement le même que celui observé en FIV classique et en reproduction naturelle.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité