Publicité
Publicité

L’évolution des grossesses est semblable à celles après un cycle de ponction, mais on note, explique le Dr Sylvie Epelboin, une diminution des grossesses multiples et une tendance à la diminution des pathologies néonatales. Le taux de malformations est sensiblement le même que celui observé en FIV classique et en reproduction naturelle.

Publicité
Publicité
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité