Publicité
Au delà du plaisir de nourrir son bébé par le meilleur lait qui puisse être, l’allaitement nécessite quelques précautions pour la santé de vos seins. Explications.
Publicité

Des seins à entretenir

Si vous allaitez, vous pouvez entretenir votre poitrine entre les tétées en la massant à l’aide d’une crème nourrissante. Pour la préparation de l’aréole, nettoyez-la à l’eau bouillie et à l’alcool glycériné, pour ensuite la nourrir avec de l’huile d’amande douce ou de la lanoline. Pour parfaire cette préparation, n’hésitez pas à terminer votre douche par un petit jet d’eau fraîche sur la poitrine. Avant la tétée, nettoyez vos seins, et particulièrement les aréol es, avec de l’eau bouillie ou de l’eau minérale.

Publicité
Les bouts de seins ombiliqués (dont le téton est rentré) ne sont pas un frein à l’allaitement. Il suffit souvent de les stimuler pour les faire sortir. Il existe aujourd’hui un petit appareil qui permet de traiter les mamelons ombiliqués. La Niplette utilise le principe de l’étirement des tissus. On place une petite coupe en forme de dé au bout du sein et, à l’aide d’une seringue, on aspire. Ainsi « aspiré », le bout du sein remonte.

L’allaitement n’abîme pas les seins

Enfin, ce n’est pas parce que, lors d’une première naissance, l’allaitement n’a pas été possible qu’il ne le sera pas pour le deuxième enfant. De toute façon, vous pouvez toujours essayer d’allaiter , quitte à arrêter ensuite puisque la montée de lait peut être stoppée au septième ou au quinzième jour après la naissance.

Quant à savoir si allaiter abîme les seins, c’est non dans la plupart des cas. Vous devez veiller à ne pas prendre trop de poids, à ne pas arrêter l’allaitement de manière trop brusque et à faire quelques mouvements de gym pour remuscler le grand peaucier du cou, ensemble de muscles qui tient les glandes mammaires.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité