Problèmes cardiovasculaires : les traitements

Pontage coronarien : la définition

Excès de cholestérol, obésité, tabagisme, hypertension artérielle… peuvent entraîner de l'angine de poitrine, voire un infarctus du myocarde (crise cardiaque). Il faut alors parfois pratiquer une intervention chirurgicale qui permet de soulager les symptômes en contournant les artères du cœur qui sont bouchées. Focus sur le pontage aorto-coronarien, appelé aussi pontage. 

Tous les articles

Palpitations au cœur : du magnésium comme solution naturelle

Vous avez parfois la sensation d’avoir une palpitation au cœur, l’impression que votre cœur s’emballe ? Comme les bradycardies, les tachycardies et les fibrillations auriculaires, les palpitations font partie des troubles du rythme cardiaque. Il est possible de soigner ce trouble de façon naturelle, notamment en prenant des suppléments en magnésium.

AVC ischémique : la rééducation

L'accident vasculaire cérébral (AVC) touche chaque année 140 000 Français et il s'agit de la première cause de handicap chez l'adulte. En effet, un grand nombre de personnes en gardent des séquelles. Il est donc essentiel de connaître, en cas d'AVC, les symptômes annonciateurs. Il faut aussi savoir qu'après un AVC ischémique, une rééducation doit être entreprise.

Embolie pulmonaire : le traitement anticoagulant

La toux, les difficultés à respirer et une douleur au niveau du thorax sont les principaux symptômes de l'embolie pulmonaire. Provoquée par un caillot sanguin qui vient boucher l'artère pulmonaire, l'embolie pulmonaire est une urgence médico-chirurgicale. Une fois le patient hospitalisé, un traitement anticoagulant doit être mis en place rapidement.

Rupture d'anévrisme : l'intervention chirurgicale préventive

Certaines artères, en particulier l'aorte, se fragilisent, et une sorte de poche appelée anévrisme peut se former sur leur paroi. Si la poche cède et provoque une hémorragie, c'est la rupture d'anévrisme. Si le risque de rupture est élevé, une intervention chirurgicale s'impose pour éviter des complications comme l'AVC pouvant conduire au décès.

Anévrisme de l'aorte : comment se passe l'opération ?

L’anévrisme de l’aorte et une pathologie grave qui nécessite d’être opérée pour éviter d’importantes complications (dissection ou rupture d’anévrisme, cette dernière étant fatale dans 80 % des cas). Mais en quoi consiste cette opération ? Comment se déroule-t-elle ? Voyons cela ensemble.

AVC hémorragique : quels sont les traitements ?

Un accident vasculaire cérébral hémorragique (AVC hémorragique) est une affection grave qui doit être traitée en urgence afin d'en limiter les séquelles et éviter les complications et le décès du patient.

Les traitements naturels contre les maladies cardiaques

Les maladies cardiovasculaires englobent différentes pathologies qui touchent le cœur ou les vaisseaux sanguins. Elles sont la première cause de mortalité dans le monde, d'où l'importance de les prévenir et les traiter à l'aide de solutions naturelles contre les maladies cardiovasculaires.

Anévrisme de l'aorte : les réflexes d'urgence

L'aorte est la plus importante artère du corps. Elle prend naissance au niveau du cœur, remonte au niveau du thorax et suit le trajet de la moelle épinière, du thorax vers l'abdomen. Elle assure la circulation du sang, du cœur vers les organes. Un anévrisme correspond à une dilatation d'une paroi d'une artère. La zone dilatée s'étend et prend la forme d'un ballon. Plus la pression exercée par le sang dans l'artère est forte, plus le risque de rupture est important. Comment réagir, face à un anévrisme de l'aorte ?

AVC ischémique : la prise en charge

L’AVC ischémique est la forme d’AVC la plus fréquente et concerne 80 % des patients victimes d’un accident vasculaire cérébral. Il doit être pris en charge le plus tôt possible afin de réduire le risque de séquelles définitives.

Anévrisme cérébral : les chances de survie

Anévrisme, anévrisme cérébral, rupture d’anévrisme… Tous ces termes nous effraient et nous sont familiers, mais connaît-on vraiment leur signification ? Peut-on survivre à un anévrisme cérébral ? Est-il possible de s’en sortir sans séquelles ?

AVC ischémique sylvien : les traitements

L’AVC ischémique (accident vasculaire cérébral) correspond à l’obstruction par un caillot d’un vaisseau sanguin qui irrigue le cerveau. Lorsque ce caillot bouche une des deux artères sylviennes, l’oxygène ne peut plus alimenter convenablement plusieurs zones du cerveau. Les traitements existent, mais l’AVC ischémique sylvien est une urgence vitale : chaque seconde compte.

AVC ischémique gauche : les traitements

L’accident vasculaire cérébral, ou AVC, est l’atteinte d’une partie du cerveau. Les troubles qui en découlent peuvent toucher la sensibilité, la motricité, ou les fonctions intellectuelles et d’apprentissage. Quels traitements sont mis en œuvre lors d’un AVC ischémique gauche ?

La transplantation du cœur artificiel : comment ça se passe ?

Lors d'une insuffisance cardiaque, quand le cœur ne peut plus remplir son rôle malgré les traitements médicamenteux, il faut le remplacer. Le cœur à l'origine de la greffe peut être prélevé sur un donneur compatible. Plus récemment, une prothèse artificielle a été conçue afin d'effectuer le travail d'un cœur naturel. Comment se déroule la greffe de ce nouveau cœur technologique ?

Chirurgie vasculaire : les meilleurs établissements de Paris

La chirurgie vasculaire correspond à la discipline chirurgicale qui traite les différentes affections touchant les différents vaisseaux sanguins, à savoir les veines et les artères. Ischémie, artériopathie, anévrisme artériel, insuffisance veineuse représentent les principales pathologies opérées. Mais quels sont les meilleurs hôpitaux parisiens en matière de chirurgie vasculaire ?

Traiter l'insuffisance cardiaque pour éviter l'infarctus

L'insuffisance cardiaque est un trouble relativement sévère qui requiert la mise en place d'un traitement médical efficace afin de limiter les risques de complications. L'infarctus du myocarde en est l'une d'entre elles. Comment détecter cette pathologie cardiaque ? De quelle prise en charge bénéficie-t-elle ?

AVC ischémique : les effets secondaires des traitements

L'accident vasculaire cérébral peut être de deux types. D'une part, l'AVC hémorragique est dû à du sang qui se répand dans une zone cérébrale. D'autre part, l'AVC ischémique voit l'afflux sanguin fortement diminuer dans les vaisseaux sanguins et l'oxygène fait alors défaut pour une zone du cerveau. La prise en charge de l'AVC ischémique nécessite alors des médicaments qui peuvent présenter des effets secondaires.

AVC hémorragique : la prise en charge

L'Accident Vasculaire Cérébral (AVC) hémorragique est l'une des pathologies cardiovasculaires les plus graves. Susceptible d'engager le pronostic vital de celui qui en est victime, cette forme d'AVC résulte de la rupture d'une artère cérébrale qui provoque une hémorragie au sein de la boîte crânienne. 

Syndrome métabolique : quels traitements sont proposés ?

Le syndrome métabolique touche un nombre de plus en plus important de personnes dans le monde et notamment dans les pays occidentaux. Mais existe-t-il des traitements du syndrome métabolique ? Si oui, sont-ils efficaces ? En cas de syndrome métabolique, quels traitements sont proposés ?

Arythmie cardiaque : un traitement naturel

Les maladies cardiovasculaires sont une des premières causes de mortalité en France. Mais si l'on entend quotidiennement parler de tachycardie ou de fibrillation, on ne sait pas réellement ce que recouvre le terme « arythmie cardiaque ». Existe-t-il par ailleurs un traitement naturel contre cette arythmie cardiaque ?

8 conseils pour réduire l’âge de votre cœur

Si vous prenez un an de plus chaque année, votre coeur, lui, peut vieillir moins vite. Explications détaillées avec le Pr François Carré, cardiologue.

AVC ischémique : la prise en charge est-elle totale ?

Véritable urgence médicale, l'Accident Vasculaire Cérébral (AVC) ischémique résulte de l'obstruction partielle ou totale d'une artère cérébrale par un caillot sanguin. Si la prise en charge de ce type d'infarctus cérébral doit être la plus rapide possible, la mise en œuvre d'un traitement adapté et d'un protocole de rééducation augmente les chances de récupération du patient.

AVC ischémique transitoire : les traitements

Les accidents ischémiques transitoires (AIT) sont de petits accidents vasculaires cérébraux (AVC). Quels sont, en cas d'accident ischémique transitoire, les traitements qui existent et donnent-ils de bons résultats ? 

Anévrisme du cerveau : les chances de survie

Lorsqu'une artère intracrânienne subit une dilation anormale, l'anévrisme du cerveau se tient en embuscade. Ce trouble vasculaire n'est pourtant pas si rare puisqu'environ 1 à 2 % de la population en serait porteuse. Mais que se passe-t-il lorsqu'il se rompt ? Zoom sur les chances de survie en cas de rupture d'anévrisme.

AVC ischémique : quels sont les traitements ?

L'accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque l'irrigation sanguine du cerveau est brutalement interrompue, privant alors l'encéphale d'oxygène. On parle d'AVC ischémique ou d'infarctus cérébral lorsque l'accident est provoqué par l'obstruction d'une artère cérébrale. Le point sur les différents traitements de l'AVC ischémique.

AVC hémorragique : quelles conséquences ?

L'accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsqu'une région cérébrale n'est plus correctement irriguée et souffre d'un manque d'oxygénation. Alors que l'AVC ischémique est provoqué par l'obstruction d'un vaisseau sanguin par un caillot (infarctus cérébral), l'AVC hémorragique, lui, résulte généralement de la rupture d'une artère cérébrale. Quelles sont les conséquences de l'AVC hémorragique ? 

Avc hémorragique : quel pronostic ?

Qu'il soit hémorragique ou ischémique, un AVC (Accident Vasculaire cérébral) est toujours potentiellement dangereux. Cependant, le pronostic de l'AVC hémorragique, heureusement plus rare (environ 20% des cas), est généralement plus sombre… Le point dans cet article. 

Palpitations du coeur : 6 réflexes pour les calmer

Votre coeur s'emballe ? Les battements deviennent plus forts, plus rapides ? Souvent bénignes lorsque le coeur est sain, les palpitations cardiaques ne doivent pas être négligées si elles se répètent. Découvrez les gestes simples pour les calmer, et quand il est nécessaire de consulter.

AVC : 3 réflexes en cas d'urgence

Vous pensez faire un AVC ? Vous pensez qu'un de vos proches fait un AVC ? Medisite vous donne les bons réflexes à avoir sur les conseils du Dr Marie Bruandet, médecin au service de neurologie du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph.
infarctus comment réagir quand on est seul

Infarctus: que faire quand on est seul?

En France, une personne meurt d’un infarctus toutes les 40 minutes en moyenne. Pour réduire le risque d'arrêt cardiaque, il faut agir vite et bien. Comment faire quand on est tout seul à la maison? Les réponses de Medisite avec nos médecins spécialistes du cœur.

Pages

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité