Problèmes cardiovasculaires : les symptômes

Douleur au bras gauche : un signe possible de crise cardiaque

Si l’on en croit l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), l’infarctus du myocarde constitue la première cause de décès dans le monde. On comprend donc l’importance de savoir reconnaître les signes d’une crise cardiaque imminente. Parmi les signes annonciateurs, on prêtera attention aux douleurs du côté gauche et notamment aux douleurs dans le bras gauche.

Tous les articles

Crise cardiaque : les premiers signes

Certains signes avant-coureurs d’une crise cardiaque diffèrent selon le sexe de la personne. Il est donc important de connaître chaque symptôme d’une crise cardiaque afin de réagir avant qu’il ne soit trop tard.

AVC : des symptômes différents chez la femme

Il est important de savoir repérer chaque symptôme d’un AVC afin d’appeler les urgences sans perte de temps, même si les signes diminuent. Attention toutefois : en cas d’AVC, certains symptômes sont propres à la femme et, par méconnaissance, ils ne sont pas toujours associés à une attaque cérébrale.

Douleur à la poitrine : le malaise cardiaque

Une douleur à la poitrine est un signe qui doit alerter. Elle peut être révélatrice d’un infarctus dont les symptômes diffèrent d’un patient à l’autre. Elle nécessite des soins d’urgence car un malaise cardiaque peut engager le pronostic vital.

Les symptômes de l'infarctus cérébral

On parle plus souvent d’infarctus pour le cœur mais le cerveau peut aussi en être victime. Il s’agit même de la forme la plus répandue d’AVC (Accident Vasculaire Cérébral)… Un traitement d’urgence limite les complications : en présence de symptômes d’infarctus cérébral, appelez le SAMU (15).

Douleur au muscle cardiaque : l'angine de poitrine

Douleurs de poitrine, difficultés à respirer, un cœur qui s’emballe et qui bat de façon irrégulière… Les malaises cardiaques peuvent être très graves et doivent être rapidement pris en charge dès leur apparition. L’angine de poitrine est une douleur thoracique brutale et facilement reconnaissable.

Tension basse : un symptôme caractéristique

Une tension basse (ou hypotension artérielle) peut être un phénomène passager, correspondre à une chute de tension ou, au contraire, être durable. Dans certains cas, la baisse de tension est un symptôme caractéristique de certaines pathologies, raison pour laquelle il faut la prendre au sérieux, en particulier si elle est persistante.

Voile devant les yeux : un signe d'AVC ?

Les troubles de la vue, tels qu'un voile devant les yeux, une vision floue ou des "mouches volantes", peuvent être d'origine oculaire. Mais ils peuvent aussi être le signe de maladies graves et ne doivent pas être pris à la légère.

Arythmie : reconnaître un battement de cœur anormal

L’arythmie est un trouble du rythme cardiaque qui se caractérise par un cœur qui bat de façon irrégulière. On parle de bradycardie lorsque le nombre de battements est anormalement faible, et de tachycardie lorsqu’il est anormalement élevé. Découvrez comment reconnaître ce trouble afin de le traiter le plus tôt possible.

L'angine de poitrine, un symptôme de la maladie coronarienne

Souvent provoquée par l’effort ou le stress, l’angine de poitrine ou angor désigne une douleur thoracique violente et soudaine. Ce trouble est l’un des principaux symptômes de la maladie coronarienne, une maladie du cœur qui peut entraîner une crise cardiaque.

Etourdissements : attention aux baisses de tension artérielle

Si vous êtes souvent victime d’étourdissements, il se peut que votre tension artérielle soit anormalement basse. En effet, l’hypotension entraîne des vertiges, voire des pertes de connaissance. Bien que vous aimiez être dans la lune, pensez à votre santé. Ne restez pas étourdi et consultez votre médecin pour rechercher la cause de vos troubles.

Quels sont les signes d'une phlébite au mollet ?

Une phlébite ou thrombose veineuse correspond à l’obstruction plus ou moins importante d’une veine par un caillot de sang, classiquement dans la jambe. Les symptômes de la phlébite diffèrent selon son niveau de gravité.

Essoufflement : attention à l'infarctus

L’essoufflement fait partie des symptômes d’infarctus, en particulier chez la femme. Il existe d’autres causes possibles, souvent plus bénignes, mais il ne faut pas hésiter à consulter au moindre doute.

Vision trouble à l'oeil gauche : un signe d'AVC ?

La vue floue et les autres troubles de la vision sont souvent provoqués par une affection oculaire. Ils sont cependant parfois associés à une autre pathologie. Par exemple, la vision trouble de l'œil gauche peut être un signe d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Rupture d'anévrisme abdominal : 3 signes d'alerte

Facteurs génétiques, surpoids, tabagisme… Les causes de rupture d’anévrisme sont multiples. Dans les faits, la rupture d’anévrisme abdominal touche surtout les hommes à partir de 60 ans. L’identification des signes d’alerte permet de prévenir une grave hémorragie.

Toux cardiaque : un symptôme d'insuffisance cardiaque

La plupart du temps, la toux est la manifestation d’une infection bénigne. Ce n’est en revanche pas le cas de la toux cardiaque, qui fait partie des symptômes d’insuffisance cardiaque courants : découvrez comment la reconnaître.

Le symptôme le plus courant de la rupture d'anévrisme

Si les symptômes de l’anévrisme en lui-même sont assez rares, ceux de la rupture d’anévrisme se manifestent en revanche de manière très claire, et ce, qu’il s’agisse d’une rupture d’anévrisme cérébral, thoracique ou abdominal…

Douleur au niveau du cœur : attention à l'infarctus

Une douleur au niveau du cœur, même modérée, ne doit pas être prise à la légère chez la femme. En effet, les symptômes de l’infarctus chez la femme sont souvent moins intenses que chez l’homme. Dans le doute, n’hésitez pas à consulter.

Douleur au cœur : un signe d'infarctus chez la femme ?

Curieusement, les symptômes de l’infarctus chez les femmes ne sont pas aussi faciles à reconnaître que chez les hommes. S’il est vrai que la plupart des patients se plaignent d’une douleur au cœur, les autres signes cliniques peuvent induire en erreur les propres médecins.

Mal au cœur : les palpitations responsables des douleurs ?

La sensation d’avoir mal au cœur peut avoir diverses origines. Mais les palpitations au cœur peuvent-elles être responsables de cette douleur ? Quels sont les risques en cas de palpitations et y a-t-il des traitements efficaces ?

Rupture d'anévrisme : un symptôme annonciateur

La rupture d'anévrisme peut toucher de nombreuses artères et veines (cérébrales, cardiaques ou thoraciques). Qu'est-ce qu'un anévrisme, existe-t-il des symptômes annonciateurs de sa rupture ?

Douleur du côté gauche : un signe de problème au cœur ?

De nombreuses causes peuvent expliquer des douleurs au côté gauche. Bien entendu, ces douleurs doivent être interprétées en fonction de leur localisation. Ainsi, des douleurs à la jambe gauche ne feront pas évoquer les mêmes origines qu’une douleur thoracique. Alors dans quels cas une douleur à gauche doit-elle faire penser à un problème cardiaque ?

Maladie de Horton : comment la reconnaître ?

La maladie de Horton ou artérite giganto-cellulaire est une inflammation d’une ou des deux artères temporales. Ces artères sont localisées à la partie supérieure des tempes. Quels sont les symptômes et les traitements de cette pathologie relativement rare ?

Essoufflement et nausées : attention à la crise cardiaque

L'essoufflement et les nausées font partie des symptômes de la crise cardiaque. Découvrez comment détecter et prendre en charge l'infarctus du myocarde, une maladie du cœur qui peut avoir des conséquences fatales.

Signes d'AVC : qui contacter en urgence ?

Connaître les signes annonciateurs d'un AVC est indispensable pour réagir le plus rapidement possible et éviter de lourdes séquelles, parfois irréversibles. En effet, sur les 770 000 Français ayant été victimes d'un AVC et y ayant survécu, 500 000 en conservent des séquelles. Alors quels sont les symptômes d'un AVC ? Qui contacter lorsqu'ils font leur apparition ?

Infarctus du myocarde : attention aux douleurs dans la poitrine

L'infarctus du myocarde, ou crise cardiaque, est une affection cardio-vasculaire grave provoquée par l'obstruction d'une artère coronaire. Il se manifeste par plusieurs symptômes, notamment une douleur intense au niveau de la poitrine. Cela dit, hormis l'infarctus, il existe d'autres troubles et maladies susceptibles de provoquer une douleur dans la poitrine.

Mal de tête brutal : un symptôme de rupture d'anévrisme

La rupture d’anévrisme est une urgence majeure, car le pronostic vital est engagé à très court terme. Mais encore faut-il connaître les symptômes d’une rupture d’anévrisme pour pouvoir réagir rapidement. Alors quels sont-ils ? Est-ce que l’apparition d’un mal de tête brutal constitue un signe clinique suffisant ?

Douleur au sternum : attention à l'angine de poitrine

L’angine de poitrine n’est pas une pathologie, mais plutôt le signe clinique d’un trouble cardiaque sous-jacent qui se manifeste par une douleur vive localisée derrière le sternum. Quelles sont les principales causes de l’angine de poitrine ? Comment est-elle prise en charge ?

Infarctus : combien de temps avant la crise cardiaque apparaissent les symptômes ?

L'infarctus du myocarde, qui entraîne une crise cardiaque, est une atteinte extrêmement grave sur laquelle il faut pouvoir intervenir rapidement sous peine de décès. Mais il existe des symptômes de l'infarctus du myocarde qui font leur apparition bien avant et qui doivent alerter et permettre de réagir rapidement avant qu'il ne soit trop tard. Lesquels ? Combien de temps avant la survenue de la crise cardiaque proprement dite ? Réponses !

10 erreurs à ne pas faire en cas d’infarctus

Assis ou couché, prendre un médicament ou non, bouche-à-bouche ou massage cardiaque ? Que l'on soit témoin ou victime d’un infarctus du myocarde, il y a des gestes à bannir face à cet accident du cœur. Le point avec le Pr Jacques Mansourati, cardiologue au CHU de Brest.

Palpitations du cœur au repos : comment les calmer ?

Les palpitations cardiaques sont des battements du cœur qui s’accélèrent, qui s’emballent et qui peuvent devenir anarchiques, même au repos. Les palpitations du cœur sont bénignes lorsqu’elles sont anecdotiques mais elles peuvent poser problème lorsqu’elles sont trop fréquentes. Alors voyons quels traitements des palpitations cardiaques il est possible de mettre en place pour les calmer.

Pages

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité