Problèmes cardiovasculaires : les facteurs de risque

Les 10 conseils pour rajeunir votre cœur

Comment entretenir son cœur et ses artères ? Quelles sont les bonnes habitudes à adopter au quotidien pour limiter son risque de maladies cardiovasculaires ? Voici 10 conseils extraits du livre Rajeunir, mon cœur dit oui ! du professeur Pierre Weinmann, cardiologue et chef de service à l’hôpital européen Georges Pompidou (Paris).

Tous les articles

Palpitations : l'angoisse parfois en cause

Les palpitations sont souvent sans gravité. Mais, s'il est associé à d'autres symptômes bien spécifiques, le rythme cardiaque irrégulier peut être le signe d'un problème cardiaque. Dans tous les cas, les palpitations sont source d'angoisse.

Insuffisance cardiaque et hypertension : le lien

La fatigue et l’essoufflement sont les principaux symptômes de l’insuffisance cardiaque. Cette affection cardiovasculaire, caractérisée par une incapacité du cœur à propulser correctement le sang vers les différentes parties de l’organisme, peut avoir plusieurs origines. Derrière une insuffisance cardiaque, peut se cacher une hypertension artérielle.

Hémorragie cérébrale : 3 causes possibles

L'hémorragie cérébrale touche chaque année en France près de 30 000 personnes. Quelles peuvent être les causes possibles d'une telle hémorragie ?

Infarctus : 5 boissons à éviter

La consommation régulière de certaines boissons peut entraîner à long terme des maladies cardiaques. Pour protéger votre coeur, découvrez celles qu’il est préférable de limiter, voire d’éviter sur les conseils du Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé.

AVC chez les femmes : 7 choses qui augmentent votre risque

L'AVC représente aujourd'hui la première cause de mortalité chez les femmes dans le monde. Certains facteurs de risque de l'AVC sont différents chez les hommes et chez les femmes. 

Les 7 choses à faire pour éviter l’infarctus

Lors de la Semaine du Coeur du 23 au 1er octobre, la Fédération Française de Cardiologie souhaite mettre l'accent sur la prévention des maladies cardio-vasculaires. Voici 7 critères simples à respecter pour être en bonne santé.

Anévrysme : les 6 facteurs à contrôler pour l'éviter

L'anévrysme et la rupture d'anévrysme font peur. Hypertension artérielle, cholestérol... Zoom sur les facteurs de risque à surveiller de près pour prévenir son apparition et d'éventuelles complications. 

Baisse de tension : 3 causes possibles

Les baisses de tension peuvent avoir diverses causes et être favorisées par certains facteurs de risque bien connus. Mais dans quel cas est-il utile d’avoir recours à un holter tensionnel ? Ces baisses de tension sont-elles graves ?

Obésité : une cause d'infarctus du myocarde

L'obésité fait partie des principales causes de crises cardiaques. Elle doit donc pousser à être particulièrement vigilant aux symptômes d'infarctus chez la femme.

3 causes de crise cardiaque chez la femme

Les causes de crise cardiaque dans la population féminine sont proches de celles des hommes, mais il existe des facteurs de risque spécifiques. Les symptômes de crise cardiaque chez la femme sont aussi souvent différents de ceux des hommes.

Angine de poitrine : le stress en cause ?

Vous êtes victime d’une douleur soudaine au niveau de la poitrine ? Vous avez l’impression que votre thorax est comprimé, comme s’il était pris dans un étau ? Ce type de douleur thoracique est le principal symptôme de l’angine de poitrine. Cette affection cardiovasculaire, aussi appelée angor, est parfois causée par un stress important. Découvrez comment réagir en cas d’angine de poitrine afin d’éviter les récidives.

Accident vasculaire cérébral : l'âge moyen de survenue

L’accident vasculaire cérébral est un réel problème de santé publique. Il constitue la troisième cause de mortalité en France et l’une des premières causes de handicap. Quels sont les symptômes de l’AVC ?

Athérosclérose et infarctus du myocarde : le lien

L’infarctus du myocarde, plus communément qualifié de crise cardiaque, est l’un des accidents cardiovasculaires les plus fréquents en France. Mais à quoi est-il dû ? L’athérosclérose est-elle le seul facteur favorisant ?

Hypertension artérielle : un facteur de risque de crise cardiaque

On parle d'hypertension artérielle lorsque les niveaux de pression sanguine dans les artères sont supérieurs aux valeurs de référence : 90 mmHg (pression artérielle diastolique) et 140 mmHg (pression artérielle systolique). L'hypertension doit être prise en charge, car elle peut entraîner un infarctus du myocarde, une affection du cœur plus connue sous le nom de crise cardiaque.

Palpitations du cœur : le stress en cause ?

Les palpitations cardiaques se caractérisent par la survenue ponctuelle de battements anarchiques. Souvent comparées à des coups ressentis dans la cage thoracique, ces sensations cardiaques sont généralement bénignes.

Insuffisance cardiaque : une séquelle de crise cardiaque ?

L’insuffisance cardiaque est une pathologie qui traduit une incapacité du cœur à assurer la vascularisation correcte de l’ensemble de l’organisme. Cette maladie cardiovasculaire peut être lourde de conséquences. Mais quels sont ses causes et ses symptômes ? Peut-elle être due à une crise cardiaque ?

Thrombose jugulaire : un risque d'embolie pulmonaire

Les thromboses veineuses peuvent concerner n’importe quelles veines, les veines jugulaires qui se situent au niveau du cou comme les autres. Même si 80 % des embolies pulmonaires sont dues à des thromboses veineuses des membres inférieurs, les 20 % restants peuvent-ils être dus à une thrombose des veines jugulaires ? Y a-t-il un risque d’embolie pulmonaire ?

Insuffisance cardiaque : l'hypertension artérielle en cause

On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le muscle du cœur, le myocarde, n’exerce plus normalement son rôle de pompe naturelle et ne propulse pas bien le sang vers le reste de l’organisme. L’insuffisance cardiaque peut avoir plusieurs origines, notamment une maladie du cœur et une hypertension artérielle.

4 réflexes pour éviter l'infarctus quand il fait très froid

Chaque hiver le nombre d'infarctus augmente. La chute des températures étant néfaste pour les artères et le coeur et face à la vague de froid qui touche la France, la Fédération Française de cardiologie rappelle quatre gestes indispensables pour protéger son coeur.

Infarctus : pourquoi les femmes sont plus à risque ?

En France, l'infarctus est la première cause de mortalité chez les femmes : il apparaît surtout à partir de 45 ans, mais il peut survenir bien avant… Les risques de décès sont d'autant plus élevés que les symptômes de l'infarctus féminin sont moins connus que les symptômes de l'infarctus masculin.

Anévrisme cérébral : plus d'hommes ou de femmes touchés ?

La rupture d’anévrisme cérébral est un accident vasculaire redouté qui peut entraîner des séquelles irréversibles. Quelles sont les populations touchées ? Les femmes sont-elles moins exposées que les hommes ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’anévrisme cérébral.

Crise cardiaque : l'âge moyen chez la femme

Une crise cardiaque est possible à tout âge, mais, en moyenne, elle apparaît plus tardivement chez les femmes : aux alentours de 75 ans contre 65 pour les hommes. Plus les symptômes de la crise cardiaque sont rapidement identifiés, plus les chances de survie sont élevées…

Quelles maladies cardiaques surveiller avec l'âge ?

Les maladies cardiovasculaires sont naturellement plus fréquentes chez les personnes âgées. Cela est dû à l'usure normale du corps, même si le mode de vie occidental y est pour beaucoup (les populations de chasseurs-cueilleurs ne présentent aucune pathologie cardiaque). Alors, quelles maladies cardiaques surveiller avec l'âge ? Quelles sont les principales maladies cardiovasculaires des personnes âgées qu'il est possible d'éviter ?

Les causes de l'AVC chez les jeunes

En France, 130 000 accidents vasculaires cérébraux sont rapportés chaque année, entraînant la mort d’une personne sur quatre (33 000 décès). Les AVC chez les jeunes sont de plus en plus nombreux dans les pays industrialisés. Cette tendance s’explique notamment par l’augmentation du tabagisme, de la consommation de cannabis et de l’obésité.

Chute : une cause d'anévrisme cérébral ?

Un anévrisme cérébral a plusieurs origines. Une chute sur la tête ou un traumatisme crânien pourraient être une des causes.

Douleur musculaire à la poitrine : les causes

Les douleurs ressenties au niveau du thorax ne sont pas toutes liées à des problèmes cardiaques ou respiratoires. En effet, il est également possible de présenter des douleurs musculaires de la poitrine (c’est le cas d’environ un tiers des douleurs thoraciques). Ces douleurs musculaires peuvent se manifester de diverses façons. Mais, quelles sont, en cas de douleur musculaire à la poitrine, les causes responsables ?

Arythmie cardiaque: la cause principale

L’arythmie cardiaque est un trouble du cœur qui se traduit par une perturbation des battements cardiaques (bradycardie si le cœur bat trop lentement ou tachycardie s’il bat trop vite). Les arythmies cardiaques sont le plus souvent des affections bénignes mais lorsqu’elles sont plus graves un traitement s’avère nécessaire. Mais quelle est, en cas d’arythmie cardiaque, la cause principale et quelles solutions existent ?

Anévrisme du cerveau : comment l'éviter

La rupture d’anévrisme au cerveau est souvent redoutée car elle survient souvent sans crier gare. Ce risque concerne 5 % de la population (les personnes de 40 ans et les femmes étant les plus à risque). Il est donc normal de se demander, si on craint un anévrisme du cerveau, comment l’éviter et s’il existe des moyens de prévention efficaces.

Anévrisme cérébral : héréditaire ou pas ?

L'anévrisme cérébral correspond à une dilatation anormale de la paroi d'une artère dans le cerveau et conduit, de fait, à la formation d'une poche de sang pouvant potentiellement se rompre. Mais peut-on prévoir l'anévrisme dans certains cas ? L'hérédité est-elle mise en cause dans cette pathologie ?

Rupture d'anévrisme : 6 causes auxquelles on ne pense pas

L'anévrisme est une petite poche qui se forme sur une artère. La poche, avec le temps, grandit, s'étire, devenant plus fine et plus fragile. Si l'anévrisme se rompt, il peut entraîner une hémorragie interne, potentiellement mortelle. En connaissant mieux ses causes, on peut réduire ses risques.

Pages

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité