Problèmes cardiovasculaires : les facteurs de risque

Hypertension artérielle : un facteur de risque de crise cardiaque

On parle d'hypertension artérielle lorsque les niveaux de pression sanguine dans les artères sont supérieurs aux valeurs de référence : 90 mmHg (pression artérielle diastolique) et 140 mmHg (pression artérielle systolique). L'hypertension doit être prise en charge, car elle peut entraîner un infarctus du myocarde, une affection du cœur plus connue sous le nom de crise cardiaque.

Tous les articles

Palpitations du cœur : le stress en cause ?

Les palpitations cardiaques se caractérisent par la survenue ponctuelle de battements anarchiques. Souvent comparées à des coups ressentis dans la cage thoracique, ces sensations cardiaques sont généralement bénignes.

Insuffisance cardiaque : une séquelle de crise cardiaque ?

L’insuffisance cardiaque est une pathologie qui traduit une incapacité du cœur à assurer la vascularisation correcte de l’ensemble de l’organisme. Cette maladie cardiovasculaire peut être lourde de conséquences. Mais quels sont ses causes et ses symptômes ? Peut-elle être due à une crise cardiaque ?

Thrombose jugulaire : un risque d'embolie pulmonaire

Les thromboses veineuses peuvent concerner n’importe quelles veines, les veines jugulaires qui se situent au niveau du cou comme les autres. Même si 80 % des embolies pulmonaires sont dues à des thromboses veineuses des membres inférieurs, les 20 % restants peuvent-ils être dus à une thrombose des veines jugulaires ? Y a-t-il un risque d’embolie pulmonaire ?

Insuffisance cardiaque : l'hypertension artérielle en cause

On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le muscle du cœur, le myocarde, n’exerce plus normalement son rôle de pompe naturelle et ne propulse pas bien le sang vers le reste de l’organisme. L’insuffisance cardiaque peut avoir plusieurs origines, notamment une maladie du cœur et une hypertension artérielle.

4 réflexes pour éviter l'infarctus quand il fait très froid

Chaque hiver le nombre d'infarctus augmente. La chute des températures étant néfaste pour les artères et le coeur et face à la vague de froid qui touche la France, la Fédération Française de cardiologie rappelle quatre gestes indispensables pour protéger son coeur.

Infarctus : pourquoi les femmes sont plus à risque ?

En France, l'infarctus est la première cause de mortalité chez les femmes : il apparaît surtout à partir de 45 ans, mais il peut survenir bien avant… Les risques de décès sont d'autant plus élevés que les symptômes de l'infarctus féminin sont moins connus que les symptômes de l'infarctus masculin.

Anévrisme cérébral : plus d'hommes ou de femmes touchés ?

La rupture d’anévrisme cérébral est un accident vasculaire redouté qui peut entraîner des séquelles irréversibles. Quelles sont les populations touchées ? Les femmes sont-elles moins exposées que les hommes ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’anévrisme cérébral.

Crise cardiaque : l'âge moyen chez la femme

Une crise cardiaque est possible à tout âge, mais, en moyenne, elle apparaît plus tardivement chez les femmes : aux alentours de 75 ans contre 65 pour les hommes. Plus les symptômes de la crise cardiaque sont rapidement identifiés, plus les chances de survie sont élevées…

Quelles maladies cardiaques surveiller avec l'âge ?

Les maladies cardiovasculaires sont naturellement plus fréquentes chez les personnes âgées. Cela est dû à l'usure normale du corps, même si le mode de vie occidental y est pour beaucoup (les populations de chasseurs-cueilleurs ne présentent aucune pathologie cardiaque). Alors, quelles maladies cardiaques surveiller avec l'âge ? Quelles sont les principales maladies cardiovasculaires des personnes âgées qu'il est possible d'éviter ?

Les causes de l'AVC chez les jeunes

En France, 130 000 accidents vasculaires cérébraux sont rapportés chaque année, entraînant la mort d’une personne sur quatre (33 000 décès). Les AVC chez les jeunes sont de plus en plus nombreux dans les pays industrialisés. Cette tendance s’explique notamment par l’augmentation du tabagisme, de la consommation de cannabis et de l’obésité.

Chute : une cause d'anévrisme cérébral ?

Un anévrisme cérébral a plusieurs origines. Une chute sur la tête ou un traumatisme crânien pourraient être une des causes.

Douleur musculaire à la poitrine : les causes

Les douleurs ressenties au niveau du thorax ne sont pas toutes liées à des problèmes cardiaques ou respiratoires. En effet, il est également possible de présenter des douleurs musculaires de la poitrine (c’est le cas d’environ un tiers des douleurs thoraciques). Ces douleurs musculaires peuvent se manifester de diverses façons. Mais, quelles sont, en cas de douleur musculaire à la poitrine, les causes responsables ?

Arythmie cardiaque: la cause principale

L’arythmie cardiaque est un trouble du cœur qui se traduit par une perturbation des battements cardiaques (bradycardie si le cœur bat trop lentement ou tachycardie s’il bat trop vite). Les arythmies cardiaques sont le plus souvent des affections bénignes mais lorsqu’elles sont plus graves un traitement s’avère nécessaire. Mais quelle est, en cas d’arythmie cardiaque, la cause principale et quelles solutions existent ?

Anévrisme du cerveau : comment l'éviter

La rupture d’anévrisme au cerveau est souvent redoutée car elle survient souvent sans crier gare. Ce risque concerne 5 % de la population (les personnes de 40 ans et les femmes étant les plus à risque). Il est donc normal de se demander, si on craint un anévrisme du cerveau, comment l’éviter et s’il existe des moyens de prévention efficaces.

Anévrisme cérébral : héréditaire ou pas ?

L'anévrisme cérébral correspond à une dilatation anormale de la paroi d'une artère dans le cerveau et conduit, de fait, à la formation d'une poche de sang pouvant potentiellement se rompre. Mais peut-on prévoir l'anévrisme dans certains cas ? L'hérédité est-elle mise en cause dans cette pathologie ?

Rupture d'anévrisme : 6 causes auxquelles on ne pense pas

L'anévrisme est une petite poche qui se forme sur une artère. La poche, avec le temps, grandit, s'étire, devenant plus fine et plus fragile. Si l'anévrisme se rompt, il peut entraîner une hémorragie interne, potentiellement mortelle. En connaissant mieux ses causes, on peut réduire ses risques.

Infarctus du myocarde : l'homme est-il plus à risque que la femme ?

En France, environ 120 000 crises cardiaques sont rapportées chaque année. Une victime sur dix décède dans l’heure qui suit et le taux de mortalité à un an s’élève à 15% (18 000 personnes). Quels sont les facteurs de risque d’infarctus du myocarde ? Les hommes sont-ils plus exposés que les femmes ? Comment prévenir les crises ?

9 habitudes dangereuses pour votre cœur

Le cœur a ses raisons… que nous ne pouvons pas toujours ignorer pour préserver notre santé. Stress, excès… Sans nous en rendre compte, nous avons des habitudes toxiques pour notre coeur. Medisite fait le point avec le Dr Natalia Kpogbemabou, cardiologue et membre de la Fédération française de cardiologie.

Infarctus du myocarde : quelles sont les causes ?

L’infarctus du myocarde est un arrêt brutal du cœur. Il s’agit donc d’une pathologie grave qu’il est essentiel de savoir détecter le plus précocement possible. Connaître les signes d’infarctus est donc indispensable. Il faut notamment se demander si, en cas d’infarctus, le mal au bras gauche est un signe suffisamment fiable. C’est ce que nous allons voir.

Anévrisme du cerveau : les causes

L'anévrisme cérébral survient lorsque la paroi d'une artère intracrânienne se dilate anormalement et forme une poche de sang. Si certaines de ces fragilités artérielles sont congénitales, d'autres sont induites par des facteurs extérieurs et apparaissent plus tardivement au cours de la vie. 

Crise cardiaque : 6 causes auxquelles on ne pense pas

Cholestérol, hypertension, tabac... On connaît les grandes causes de l'infarctus. Mais d'autres, dont on parle moins et qui nous touchent pourtant tous, peuvent aussi le favoriser. Découvertes avec le Dr Patrick Jourdain cardiologue.

Mesdames, 6 habitudes à prendre pour réduire votre risque de crise cardiaque

Pendant 20 ans, des chercheurs américains ont suivi l'état de santé de plus de 70 000 femmes. En comparant les habitudes de vies de celles qui sont décédées d'une maladie cardiaque avec celles qui sont restées en bonne santé, ils ont remarqué que six habitudes permettaient de réduire le risque de maladies cardiaques de 92%.

AVC : comment éviter la récidive

Après un premier AVC, une personne a 30% de risque de récidiver dans les 5 ans qui suivent. Nos conseils pour se protéger et éviter des séquelles parfois très lourdes.
avc facteur de risque

AVC : présentez-vous plus de risques ?

En France, toutes les 4 minutes, une personne est victime d’un AVC. Cet accident vasculaire est la première cause de handicap physique. Présentez-vous plus de risques que la moyenne des gens ?

Eviter la rupture d'anévrisme

On croit à tort que la rupture d'anévrisme est imprévisible. Certains facteurs de risque -café, cholestérol, hypertension...- peuvent pourtant être évités! Medisite fait le point.  

Infarctus : gare au froid

Le froid augmenterait le risque d'infarctus. De récentes études britanniques ont révélé qu'une diminution de la température d'un seul degré pourrait provoquer une hausse de 2% du risque d'infarctus. Etes-vous à risque ? Comment vous protéger ? Medisite fait le point.
avc

10 conseils pour éviter l'AVC

Vous avez de l'hypertension, du cholestérol, du diabète, des migraines ou quelques kilos en trop ? Vous êtes à risque d'AVC ! Médisite vous explique comment vous mettre à l'abri !
infarctus

12 conseils pour éviter l'infarctus !

Prendre de la vitamine D, manger des fibres, bannir les régimes, éviter les graisses saturées... Voici 12 conseils faciles pour éviter l'infarctus !

15 conseils pour protéger ses artères !

Infarctus, AVC, angine de poitrine… Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité en France ! Elles font environ 180 000 décès par an. Quinze conseils pour vous en protéger… efficacement !

Kilos en trop : tous mauvais pour la santé ?

Tous les kilos en trop ne sont pas forcément mauvais pour la santé. Contrairement aux idées reçues, certains ont peu d’incidence… Alors que d’autres doivent absolument vous alerter !

Pages

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité