Audition : les examens

Perte d'audition : quels tests faire ?

Souvent associée au vieillissement, la perte d'audition est parfois difficile à diagnostiquer. En cas de suspicion, un bilan auditif doit être réalisé. Il permettra à l'oto-rhino-laryngologiste de mesurer votre audition et de vous orienter vers un autre spécialiste si nécessaire.

Tous les articles

Perte auditive : passer un audiogramme

Toute perte auditive est préoccupante, surtout si elle est soudaine et importante. Certains facteurs, comme l'âge ou un traumatisme crânien, peuvent l'expliquer. Afin de déterminer l'ampleur d'une perte auditive, un audiogramme peut être prescrit. Il va mesurer la capacité d'audition d'une personne.

Acoumétrie

L’acoumétrie permet une mesure clinique grossière de l’acuité auditive à l’aide de plusieurs tests auditifs simples. Outre l’évaluation de l’audition à la voix et au "tic-tac" de la montre, l’acoumétrie utilise aussi les épreuves de Rinne et de Weber.

Impédancemétrie

L’impédancemètre est un appareil qui permet d’apprécier le fonctionnement du tympan (tympanométrie) et des osselets (réflexe stapédien). Elle explore la surdité de transmission.

L’audiométrie

L’audiométrie étudie la qualité de l’audition en explorant différentes fréquences de sons. Elle permet d’établir un audiogramme, nécessaire pour porter le diagnostic, par exemple, de presbyacousie.

Audition : à surveiller dès 50 ans!

Vous avez du mal à comprendre votre voisin de table ? C'est normal, on est moins réceptif aux aigus dès le milieu de la quarantaine ! Cette baisse de l'audition, la presbyacousie, touche 45 % des plus de 50 ans. Il faut la détecter au plus tôt pour stopper sa progression.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité