Verrue plantaire noire : pourquoi ?

Verrue plantaire noire : pourquoi ?

D’origine virale, les verrues plantaires sont très contagieuses. Ces tumeurs bénignes situées généralement sous le pied n’entraînent pas de graves complications mais elles sont gênantes sur le plan esthétique. Une verrue plantaire partiellement ou totalement noire n’est pas alarmante, bien au contraire. Il s’agit souvent d’un signe de guérison.

Publicité
Publicité

Les types de verrues plantaires

Il existe deux principaux types de verrues plantaires : les myrmécies et les verrues en mosaïque. Les premières sont les plus fréquentes. Elles apparaissent surtout au niveau des points d’appui, sont douloureuses et contiennent de petits points noirs. Les verrues plantaires en mosaïque sont indolores et moins profondes. Elles ressemblent davantage à des plaques de peau qu’à des verrues. La verrue plantaire noire après brûlure Une verrue plantaire disparaît spontanément dans les deux ans qui suivent son apparition. Si elle est trop douloureuse ou altère la qualité de vie du patient, elle peut être brûlée. Le dermatologue y applique de l’azote. Dans certains cas, la verrue plantaire devient noire après l’application d’azote.

Publicité

Les autres traitements des verrues plantaires

Publicité
Il existe des pommades à base d’acides indiquées dans la prise en charge des verrues plantaires. Certains dermatologues se tournent vers l’acide formique (acide sécrété par les fourmis et les abeilles) ou la photothérapie laser (traitement par rayonnement électromagnétique). Les chaussons anti-verrues sont destinés à prévenir les verrues. Composés de latex, ils s’utilisent dans les piscines et empêchent la contraction du virus responsable des verrues.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité