Tuberculose osseuse : une infection bactérienne en cause ?

Tuberculose osseuse : une infection bactérienne en cause ?

La tuberculose est une infection bactérienne provoquée par le bacille de Koch. Une fois dans l’organisme, le germe atteint les poumons dans 85 % des cas, entraînant une toux et des problèmes respiratoires. Dans certains cas, la bactérie colonise les os : on parle alors de tuberculose osseuse. Cette forme de la maladie affecte surtout les patients immunodéprimés, par exemple ceux qui sont infectés par le VIH.


Publicité
Publicité

Transmission de la tuberculose et facteurs de risque

La tuberculose est une infection bactérienne contagieuse. Elle se transmet en effet d’une personne à l’autre par l’air ou la salive (toux, éternuements, crachats). Le risque de contagion est plus important chez les sujets atteints d’une maladie qui affaiblit leur système immunitaire : sida, diabète, maladie rénale… Symptômes de la tuberculose osseuse Parfois appelée mal de Pott, la tuberculose osseuse se manifeste par des douleurs osseuses et articulaires, en particulier au niveau de la colonne vertébrale. Selon les patients, d’autres signes cliniques caractéristiques de la maladie apparaissent : fièvre, fatigue, maux de tête, perte de poids et d’appétit…

Publicité

Diagnostic et traitement de la tuberculose

Publicité
L’imagerie médicale (scanner, IRM) et un bilan sanguin permettent de confirmer le diagnostic de la tuberculose. Une fois la bactérie identifiée, une antibiothérapie doit être instaurée. Le traitement dure plusieurs mois et inclut 4 antibiotiques différents. Dans les cas les plus graves, la maladie entraîne en outre un tassement des vertèbres et la chirurgie s’impose afin d’éviter de possibles séquelles irréversibles.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité