Prothèse du genou : 3 complications à connaître

Prothèse du genou : 3 complications à connaître

Si elle est parfaitement maîtrisée par les chirurgiens, la pose d'une prothèse de genou présente souvent des suites postopératoires plus ou moins longues au cours desquelles le risque que des complications surviennent n'est pas nul.


Publicité
Publicité

Prothèse de genou : le risque infectieux

Si elle reste relativement rare, l'infection survenant à la suite de ce type d'intervention est potentiellement grave. C'est la raison pour laquelle les patients opérés font l'objet d'un suivi médical resserré dans les semaines suivant leur intervention, d'autant plus que certaines personnes présentent un risque infectieux accru. C'est le cas notamment des patients en surpoids, des diabétiques ou encore des personnes qui fument.

Publicité

Prothèse de genou : la raideur articulaire

Ce type de complication est susceptible de survenir après une chirurgie du genou. Dans la majorité des cas, la raideur de l'articulation est induite par les douleurs persistantes ressenties au niveau du genou. Mais elle peut également survenir en cas d'inflammation du genou ou de formation d'un hématome. Les adhérences sont parfois rompues par la sollicitation de l'articulation réalisée sous anesthésie.

Prothèse de genou : les troubles hémorragiques

Publicité
Afin de prévenir les risques de phlébite ou d'embolie pulmonaire, le patient ayant subi la pose d'une prothèse de genou est généralement placé sous traitement anticoagulant. Or, cette précaution est susceptible d'entraîner la survenue d'un hématome au niveau de l'articulation. Cette accumulation de sang, très douloureuse, peut nécessiter une intervention afin de l'évacuer.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité